De Jennifer Lawrence à J. K. Rowling, ces stars qui disent non à Donald Trump

De Jennifer Lawrence à J. K. Rowling, ces stars qui disent non à Donald Trump

photo de profil

Par Juliette Geenens

Publié le

Ces derniers jours, les langues se délient de plus en plus du côté des célébrités au sujet de Donald Trump. J. K. Rowling, Jennifer Lawrence, Angelina Jolie, mais aussi Susan Sarandon ont récemment affirmé haut et fort leur opposition à Donald Trump.

À voir aussi sur Konbini

Jennifer Lawrence : la plus directe

Jennifer Lawrence, invitée le 13 mai dernier sur le plateau de l’émission de l’animateur irlandais Graham Norton, a fait passer un message clair comme de l’eau de roche : “Hey Trump, fuck you !” (en français : “Hé Trump, va te faire foutre”). La star de Hunger Games raconte qu’elle assistait à un concert et, sachant que le républicain se trouvait dans la salle, elle a tenté de le trouver afin de tourner une petite vidéo dans laquelle on pourrait la voir lui montrer son majeur. Loin d’être diplomatique, Jennifer a au moins le mérite d’être directe.

Angelina Jolie : la plus pertinente

Angelina Jolie s’illustre, depuis plusieurs années, pour son engagement humanitaire. Venue en tant que représentante du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) à Londres, lundi 16 mai, l’actrice américaine s’est exprimée sur la crise des réfugiés, jugeant la situation actuelle “d’inquiétante”, rapporte le Huffington Post. Elle a émis un avis très pertinent sur la question de la politique d’immigration de Donald Trump, qui souhaite construire un mur immense entre le Mexique et les États-Unis et interdire l’accès du pays aux musulmans :

“Pour moi, les États-Unis ont été fondés par des gens du monde entier, qui se sont rassemblés pour la liberté, surtout pour la liberté de religion. C’est difficile d’entendre cela de la part de quelqu’un qui aspire à devenir président des États-Unis d’Amérique.”

Angie est fatiguée par tes propos, Donald.

J. K. Rowling : la plus subtile

Il n’y a pas que les célébrités américaines qui se sentent concernées par la possibilité d’un Donald Trump à la Maison-Blanche. L’écrivaine anglaise J. K. Rowling, qui recevait lundi  le prix d’honneur au gala du Pen Literary à New York, estime que le républicain est “offensant” et “intolérant”. Selon Entertainment Weekly, l’auteure de Harry Potter a déclaré dans son discours :

“Je trouve que tout ce que dit M. Trump est répréhensible. Je le considère offensant et intolérant. Mais je suis totalement d’accord pour qu’il vienne dans mon pays, faire l’offensant et l’intolérant. Sa liberté d’expression protège ma liberté de le traiter de bigot.”

En décembre 2015, déjà,  J. K. Rowling confiait qu’elle considérait que “Trump était bien pire que Voldemort“. C’est peu de le dire.

Susan Sarandon : la plus franche

Comme d’habitude, Susan Sarandon a fait preuve d’un sacré franc-parler. Selon 20 Minutes, elle ne s’est pas fait prier pour critiquer Donald Trump, dimanche dernier lors d’une conférence à Cannes, aux côtés de Geena Davis, sa partenaire à l’écran dans Thelma et Louise : “Il dit n’importe quoi”, a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : “Ce qu’il fait est terrible. Il légitimise le racisme et l’homophobie.” L’actrice déplore même la façon dont les États-Unis sont perçus par le reste du monde, les décrivant de “ridicules”, à cause du candidat milliardaire.

BURN.

Donald Trump, le prochain POTUS ?

C’est officiel depuis le 3 mai dernier, Donald Trump sera le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine en 2017. Après sa victoire dans l’État de l’Indiana, et le retrait de Ted Cruz de la course électorale, l’idée que le milliardaire américain devienne président des États-Unis, l’an prochain, est devenue une véritable possibilité.
Face à cette triste réalité, les stars semblent prêtes à s’exprimer sans langue de bois, profitant de leur notoriété pour condamner le personnage, ses projets politiques et ses propos racistes, homophobes, sexistes et incohérents.