Les ténors de la droite appellent à faire barrage au Front national

Les ténors de la droite appellent à faire barrage au Front national

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

Selon les premières estimations, les deux candidats qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle sont Emmanuel Macron (En marche !) et Marine Le Pen (Front national), avec respectivement 23,7 % et 21,7 % des suffrages exprimés. Les réactions politiques à droite et à gauche ne se sont pas fait attendre.

À voir aussi sur Konbini

Les personnalités politiques de droite et de gauche appellent presque unanimement à battre le Front national (FN), sans forcément citer Emmanuel Macron ou son mouvement En marche !, à l’instar de l’ancien ministre de l’Industrie de Nicolas Sarkozy et actuel maire de Nice, Christian Estrosi, qui a appelé à “se consacrer sur l’élimination” de Marine Le Pen :

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

François Baroin, Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau, trois ténors du parti Les Républicains (LR) ont réagi de la même manière en appelant à battre le Front national :

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Sur le plateau de France 2, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin, a pour sa part annoncé qu’il voterait “à titre personnel” pour le candidat d’En marche ! :

Chargement du twitt...

Nathalie Kosciusko-Morizet a également tenu à affirmer sa position sans ambiguïté :

Chargement du twitt...

Alain Juppé, rival malheureux de François Fillon à la primaire de la droite, a appelé les Français à se rassembler derrière le leader d’En marche ! pour contrer l’extrême droite, qui conduirait selon lui la France au désastre :