À bout, le directeur de la communication de Donald Trump claque la porte

À bout, le directeur de la communication de Donald Trump claque la porte

photo de profil

Par Théo Mercadier

Publié le

À voir aussi sur Konbini

Fondateur de l’agence Crossroads Media, qui se décrit comme la “première société de services médias pour les Républicains”, il avait été appelé en renfort au mois de février pour épauler Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche à qui l’on doit les désormais célèbres “alternative facts” (“faits alternatifs”). Jusqu’à l’arrivée de Mike Dubke, ce dernier cumulait les fonctions de porte-parole et de directeur de la communication, un cumul rapidement rendu impossible par l’ampleur des affaires qui visent l’administration Trump.
Pour le site The Hill, la démission de Mike Dubke annonce une grande vague de remaniement dans les équipes du président, malmenées par les scandales à répétition. Pas sûr que se séparer de son équipage au beau milieu d’une tempête soit la meilleure des stratégies.