Mais en quoi est faite la robe de Bella Hadid chez Coperni ?

Publié le par Coumbis Hope Lowie

Capture d’écran de l’instagram @coperni

Si vous avez raté LE moment le plus innovant de la Fashion Week, on vous le raconte.

Remise en contexte : on est le 30 septembre, un vendredi soir. Il y a beaucoup de vent et on est très loin du doux été indien mais, on est prêt. On se dirige vers le musée des Arts et Métiers dans le 3e arrondissement de Paris. On arrive un peu à l’avance parce qu’on est la presse et qu’on veut être là au cas où un invité imprévu et du tonnerre sorte d’un gros van noir ! Mais, à l’instar de Paris Hilton, les grosses stars se font attendre.

Publicité

Il fait quand même super frisquet, alors on entre dans la salle des Textiles qui porte très bien son nom ce soir. Mais ça, on ne le saura vraiment qu’à la fin du show.

Publicité

On fait le tour de la pièce et les invités sont pas mal sapés. On filme Léna Mahfouf, Paola Locatelli, Fai Khadra — chouchou des défilés et meilleur ami de Kendall Jenner — Amina Muaddi, Stassie Karanikolaou aka Stassie Baby — c’est sa première saison des défilés à Paris, mais comme c’est la meilleure amie de Kylie Jenner, on comprend qu’elle soit là.

Publicité

Après une dizaine de minutes, tout le monde a fini de se dire deux fois bonjour et de se demander pour la troisième fois ce qu’ils ont prévu pour Halloween. Donc, on prend place. On mate les chaussures du banc d’en face, on sourit à nos voisins de droite, puis à ceux de gauche et on attend encore.

Les gens commencent à se poser des questions : “Mais on attend qui ?”. Certains disent “Rihanna”. On aimerait beaucoup et comme elle aime bien la marque et porte souvent du Coperni, on se dit que c’est plausible. Mais vu son train de vie actuel, elle est sans doute en train de s’habiller pour aller au resto à New York avec son baby daddy de rappeur. Donc, on en doute un peu.

D’autres crient “Kylie” (ici, comprenez Kylie Jenner et non pas Kylie Minogue) ! Cette fois, on se dit que c’est la bonne. En plus, ses amis sont là, elle est à Paris, elle a déjà assisté à plusieurs défilés… Tout y est. Du coup, on attend la mère de Stormi et Wolf — qui doit changer son prénom — encore 15 minutes et ça commence à râler.

Publicité

Enfiiiin, elle arrive. Minirobe bleue et noire, raie sur le côté avec de belles ondulations et sourcils décolorés. Les photographes en début de salle baillent pour faire savoir leur mécontentement. Et après quelques flashs, le défilé commence ! Un show qui “célèbre les silhouettes féminines des siècles passés” selon les créateurs, mais le clou du spectacle, c’est bel et bien Bella Hadid.

Le dernier mannequin défile et il y a quelques secondes de silence. La cadette des sœurs Hadid — qui est sans doute la mannequin la plus célèbre de sa génération — arrive torse nu, main sur la poitrine. Elle se place sur la toute petite plateforme et, pendant 10 minutes, deux personnes vont l’asperger d’un liquide qui va se solidifier et devenir une vraie robe solide et minimaliste.

Publicité

Toute l’audience est bouche bée et sur les réseaux, les internautes essayent de deviner la matière. Du latex liquide ? De la peinture spéciale ? Du papier mâché ?

On vous donne la réponse ! Le matériau liquide qui sèche instantanément au contact de la peau pour créer une couche de tissu non tissé a été élaboré par l’entreprise Fabrican de Manel Torres, un scientifique et créateur espagnol. Le liquide est constitué de fibres de coton et de matériaux synthétiques intégrés à une solution polymère. Le terme polymère désigne une masse moléculaire élevée. Ça devient un peu trop scolaire pour nous donc, on s’arrête là mais au moins, maintenant, vous savez !

Vous aimerez aussi :