En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : PewDiePie s’excuse après ses propos racistes

Le Suédois a sorti une courte vidéo pour présenter ses excuses après ses propos racistes proférés en live.

Il a été pris la main dans le sac en proférant un "What a fucking nigger", en plein live sur le jeu PlayerUnknown’s Battlegrounds, et c’était loin d’être la première sortie du genre pour le youtubeur suédois à l’immense influence. L’homme aux 57 millions de followers sur YouTube est régulièrement étrillé pour ses "blagues" mobilisant parfois un vocabulaire nazi, blagues qui se sont étrangement arrêtées après le drame de Charlottesville en août dernier.

Ce 11 septembre, PewDiePie s’est fait sniper, à juste titre, par la presse et les réseaux sociaux. Il vient de sortir une vidéo pour revenir sur l’incident :

"Quand je vais en ligne et que d’autres joueurs utilisent ce genre de langage, je les trouve immatures et stupides. Je déteste le fait que j’ai pu nourrir cette frange de joueurs. J’ai sorti la pire expression possible […], ça a juste… glissé. Je ne trouverai pas d’excuses, il n’y en a pas."

"Je n’ai rien appris de ces dernières controverses", admet-il. En effet, ce n’est pas la première fois que PewDiePie fait ce genre de vidéo d’excuses. Le dernier exemple en date était en février dernier, en réaction à une vidéo jugée antisémite, dans laquelle il faisait tenir une pancarte "Mort à tous les juifs" à quelqu’un.

Il se juge en outre "nul" et "aurait souhaité avoir appris". Pas de prétéritions, que des plates excuses. "Je dois à mes spectateurs et à moi-même une amélioration." Il souhaite voir mûrir la communauté des joueurs, en tout cas la sienne. C’est d’ailleurs, en substance, ce que souhaitait le développeur du jeu indépendant Firewatch, Sean Vanaman, qui s’est lancé hier dans un fil expliquant pourquoi il ne donnerait plus de clés de jeux au youtubeur.

Journaliste cybertech, cyberjeux, cybertrucs de niche. Dixième dan en culture pop jap.