Vidéo : le discours ému de Michelle Obama avant de quitter la Maison-Blanche

La première dame des États-Unis a livré un message d'espoir lors de son derniers discours à la Maison-Blanche, appelant la jeunesse à être fier de la diversité américaine.

Le 20 janvier prochain, lors de la cérémonie d'investiture, Donald Trump deviendra officiellement le 45e président des États-Unis d'Amérique. Ce même jour, Barack Obama et sa famille devront quitter la Maison Blanche après huit années de mandat. Le 6 janvier dernier, Michelle Obama, première dame du pays, a fait ses adieux au foyer présidentiel de Washington, non sans émotion, rapporte l'AFP.

L'épouse du président sortant est difficilement parvenue à retenir ses larmes, sachant qu'elle livrait son tout dernier discours à la Maison-Blanche. Émue mais pleine d'assurance, elle a tenu à rassurer la jeunesse américaine quant à son avenir :

"À tous les jeunes qui écoutent, sachez que ce pays vous appartient, à vous tous, quelle que soit votre origine ou votre parcours. Si vous ou vos parents êtes immigrants, sachez que vous faites partie d’une tradition dont l’Amérique est fière […] Sachez aussi que la diversité religieuse est également une grande tradition américaine."

Une first lady forte et indépendante

Elle a également insisté sur l'importance de la diversité américaine, qu'elle qualifie de "magnifique". Elle ajoute, ensuite, volontaire :

"N’ayez pas peur, soyez déterminés, soyez investis ! Vous devez jouer votre rôle pour protéger et préserver ces libertés."

"Avoir été votre première dame a été le plus grand honneur de ma vie," a-t-elle déclaré pour clôturer son discours, devant les caméras du monde entier.

Michelle Obama a toujours soigné une image de première dame des États-Unis forte. En supportrice inconditionnelle de son mari, elle a tout de même réussi à s'émanciper de l'ombre du Président et à affirmer son indépendance dans la sphère publique et médiatique.

Regardez l'ultime discours de Michelle Obama à la Maison Blanche dans son intégralité ci-dessous, à partir de 16 minutes 57 :