Transhumanisme : un implant pour toujours repérer le nord

Un boîtier fixé sur la poitrine permet à son propriétaire de connaître la position du pôle Nord pour opérer une reconnexion sensorielle avec l'environnement.

Source : Twitter

(via Twitter)

Bienvenue dans le futur. La compagnie américaine Cyborg Nest a tout simplement pour ambition d'ajouter un sixième sens à notre panel sensitif. Le North Sense est un petit boîtier fixé sur la poitrine qui vibre légèrement à chaque fois que le cyborg (parce qu'on peut désormais parler de cyborg à ce niveau-là), fait face au pôle Nord. "Nous sommes l'espèce vivante la plus curieuse, et pourtant nous ne ressentons que très peu de choses de notre environnement. Jusqu'à maintenant", peut-on lire en introduction sur le site de cette entreprise londonienne.

Le North Sense n'est pas un outil de navigation, il va plus loin, beaucoup plus loin. D'après Cyborg Nest, le dispositif dépasse le simple stade du gadget technologique pour permettre une reconnexion profonde avec ce qui nous entoure, en donnant un point de repère naturel à chacune de nos expériences et à chacun de nos souvenirs : "J'ai passé tout le concert orienté vers le nord-ouest" ; "Si je marche pendant des jours par-là, je trouverais la mer" ; "Ma maison est à quelques kilomètres dans mon dos".

Retour aux instincts primitifs

Des informations futiles ? Loin de là. L'orientation est d'ailleurs un sens si essentiel que de nombreux animaux, comme les chiens, ont développé des formes de boussole interne au cours de leur évolution et peuvent repérer le nord instinctivement. C'est par exemple ce sixième sens qui permet aux chats de parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver leur foyer, en s'aidant des courants magnétiques. Cyborg Nest évoque même des théories selon lesquelles l'homme en aurait aussi été doté, avant de finalement le perdre au fil des millénaires et de sa sédentarisation...

Un sens aujourd'hui retrouvé qui modifie en profondeur notre perception de la réalité en nous reconnectant à notre environnement, possiblement à la manière de nos lointains ancêtres. L'objet apparemment futuriste permet donc en réalité d'opérer un bond de plusieurs milliers d'années en arrière pour nous faire retrouver nos instincts naturels les plus primitifs, qui sont aussi les plus essentiels. "Nous ne devenons pas plus machine, nous devenons plus humains", philosophe ainsi Liviu Babitz, cofondateur du projet.

Un boîtier pas plus gros qu'une petite boîte d'allumette (source : Facebook / Cyborg Nest)

Un boîtier pas plus gros qu'une petite boîte d'allumettes. (© Cyborg Nest)

Une dimension profondément humaniste qui séduit, puisque les précommandes ont explosé sur le site dès leur ouverture, malgré un prix relativement élevé (350 dollars, soit 330 euros). Les boîtiers seront envoyés aux quatre coins du monde dans les mois qui viennent. Après réception, les heureux détenteurs du North Sense devront ensuite se rendre chez le perceur du coin pour se faire poser les deux branches en titane permettant de fixer le boîtier (avec la possibilité de l'enlever, pour dormir par exemple).

Ils formeront alors une communauté de supers-humains dotés d'un sixième sens, des cyborgs dont les fondateurs de Cyborg Nest ont hâte de connaître le retour d'expérience pour avancer toujours plus loin dans l'expansion de nos capacités sensorielles. D'ici quelques années, la taille du boîtier devrait se réduire drastiquement, quitte à se transformer en petite puce à glisser sous la peau. Puisqu'on vous dit que c'est le futur.