En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le Sénat américain vote pour le rétablissement de la neutralité du Net

Champagne ? Absolutely not, darling. Ce vote a très peu de chances de changer quoi que ce soit.

(© USA Network)

Les remous et incertitudes sur l’abrogation de la neutralité du Net aux États-Unis continuent. Nous avions résumé les derniers soubresauts ici : un vote des sénateurs américains pour faire marche arrière ouvrait quelques minces espoirs. Minces, car il faudrait ensuite obtenir une ratification de la Chambre des représentants puis de Donald Trump himself.

Mercredi 16 mai, le Sénat a voté en faveur du rétablissement de la neutralité du Net, à 52 voix contre 47. Ce n’était pas du tout gagné d’avance : le Sénat compte 47 sénateurs démocrates et deux indépendants rattachés à leur parti, contre 51 sénateurs républicains.

La presse qualifie cependant ce vote de "symbolique". En effet, l’étape d’après a vraiment très très peu de chances d’aboutir : la Chambre compte 193 démocrates (plus quatre sans droit de vote) contre 238 républicains (plus deux sans droit de vote). Le site américain The Verge affirme ainsi : "Il reste un long chemin à parcourir, qui relève presque de l’impossible."

Désolés, donc, pour notre image d’illustration qui aura peut-être provoqué chez le lecteur une décharge disproportionnée d’adrénaline.

À lire -> 14 décembre 2020 : récit d'une journée dans un monde où la neutralité du Web n'existe plus

slash, tech et médias.