Sapé (et protégé) comme jamais : ce bandeau antichoc vous aidera à garder le style en vélo

shares

Plus discrète qu’un casque de vélo, cette création du CNRS pourrait bien être la solution idéale pour allier style et protection.

(© Okyl)

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a élaboré un bandeau antichoc pour les cyclistes, skateurs et autres casse-cou. Cette nouvelle technologie pourrait permettre de limiter les dégâts dans de nombreux accidents. En effet, alors que les casques de vélo protègent votre crâne contre des chocs jusqu’à 20 km/h, ils sont jugés inconfortables et encombrants (voire ridicules) par de nombreuses personnes, souligne le CNRS dans un communiqué. Résultat : beaucoup d’imprudents n’en mettent pas, à leurs risques et périls.

C’est pour cela que le CNRS a décidé de mettre au point un bandeau à la fois léger et confortable, capable de protéger la tête des chocs jusqu’à 16 km/h. Cette invention pourrait devenir une réelle alternative pour tous les cyclistes qui parcourent les rues sans casque – car comme le rapporte le CNRS, seulement 20 % des cyclistes portent des casques.

Ce chiffre alarmant a incité les chercheurs en biomécanique du Laboratoire des sciences de l’ingénieur, de l’informatique et de l’imagerie de l’Université de Strasbourg à concevoir ce bandeau, conçu au bout de deux ans de recherche et baptisé "Protecy" (pour "Protection de la tête du cycliste").

Pratique, efficace et accessible

Ce bandeau pèse moins de 100 grammes et ne fait que 13 millimètres d’épaisseur, précise le CNRS. Il est donc beaucoup plus pratique à transporter, car il peut se plier et se ranger très aisément dans une simple poche. Les chercheurs expliquent qu’en cas de choc le bandeau se durcit, protégeant ainsi les zones frontales et temporales de la tête – c’est-à-dire celles qui sont les plus touchées dans 93 % des traumatismes crâniens causés par les accidents en vélo.

Une licence d’exploitation du brevet a été accordée à la société Sport Contrôle, qui commercialise le bandeau sous la marque Okyl. Les prix des différents modèles varient entre 13 euros et 50 euros. Ces bandeaux inciteront-ils les cyclistes à se protéger ? Il faudra sans doute attendre un peu pour le savoir. En attendant, pour plus d’infos sur le bandeau, c’est par ici, et pour vous en fournir un c’est juste .