Samsung dévoile son Galaxy Note 9 et annonce une exclusivité Fortnite

Au programme, super stylet Bluetooth et partenariat inédit.

(© Samsung)

À l'"Unpacked", la grande messe bisannuelle pendant laquelle Samsung réunit à New York des centaines de journalistes, analystes, partenaires et influenceurs venus des quatre coins du monde pour dévoiler son ou ses nouveaux produits, deux choses ont été annoncées : l’une plutôt attendue, l’autre plus surprenante.

Le nouveau Samsung Galaxy Note 9

La première annonce : le produit, le Galaxy Note 9, (aka la "phablette"), dernier rejeton d’une lignée établie depuis 2011, que tout le monde attendait. Comme ses vénérables ancêtres, le Note 9 se distingue par un petit accessoire que quasiment aucun autre smartphone au monde ne propose : le stylet, avec un vrai nom tout à fait hype, le "S-pen".

Le "S-pen" est une sorte de sixième doigt qui permettait, jusque-là, au choix, de dessiner, prendre des notes (même si le téléphone est verrouillé), scroller, sélectionner du texte, fabriquer des sortes de gifs animés ou encore éditer des vidéos.

Grosse nouveauté avec le Galaxy Note 9 : le stylet dispose du Bluetooth et se recharge à l’intérieur de téléphone. En un petit clic, il est par exemple possible de prendre des photos (ce qui, dans le cadre d’un selfie, transforme le Note 9 en perche à selfie sans la perche, respect). De leur côté, les jeunes cadres fringants pourront, par exemple, briller pendant leurs présentations en reliant le Note 9 à un écran et en utilisant le stylet comme télécommande pour faire défiler les slides.

L’écran, oui : il est en effet possible de relier le Note 9 directement sur n’importe quel écran en HDMI (moyennant un adaptateur USB-C <-> HDMI non fourni), #bienpratique. Ce système vient en complémentarité avec station DeX qui permettait déjà de transformer certains modèles de Samsung en véritables petits ordinateurs.

Une dernière chose sur ce stylet : il est "ouvert". Autrement dit, les développeurs créatifs et motivés pourront imaginer de nouvelles fonctionnalités. À l’avenir, on pourrait donc s’attendre à des fonctionnalités stylées (got it ?) et improbables.

La famille "Note", de chez Samsung, donc, est issue d’une souche de haute extraction. Autrement dit, on a affaire à un smartphone haut de gamme. Parmi ses apparats : design léché (mais sans grande révolution), 128 Gb de mémoire interne (pouvant être augmenté jusqu’à 256 Gb et 1Tb avec du stockage externe), appareil photo de 12 millions de pixels (avec un système baptisé "Flow Detection" pour corriger les imperfections des photos) ou encore une batterie 4 000 mAh (surnommée la "All-Day Battery" qui, comme son nom l’indique, peut durer toute la journée, pour de vrai de vrai).

Noblesse de lignée oblige, le Galaxy Note 9 est plus cher que ses petits compères smartphone : il sera commercialisé entre 1 000 et 1 300 euros selon l’espace de stockage choisi.

Le Note 9. Attention, avoir un style entre les mains peut déclencher de graves pulsions artistiques (© Konbini)

L’exclu Fornite

La deuxième grosse nouvelle de cet "Unpacked", c’était donc Fortnite. Après d’âpres négociations, Samsung a réussi à arracher à Epic Game (l’éditeur du jeu), une exclusivité d’un genre encore rare dans le monde du gaming : la poule aux œufs d’or, jusque-là sorti que sur les machines d’Apple et attendue sur Android avec impatience, sera disponible en exclusivité pendant quatre jours pour les utilisateurs de Samsung.

Même le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, était on the stage pour annoncer la nouvelle (© Konbini)

"C’est la première fois qu’un accord de ce type est conclu", nous explique Guillaume Berlemont, directeur marketing mobile chez Samsung. C’est assez excitant, pour tout le monde. Et puis nous, ça nous permet de récompenser nos utilisateurs". Pour disposer de leur privilège, les samsungiens devront aller télécharger l’appli directement depuis le Game Launcher.

Rappelons qu’ensuite, chose rare pour un jeu de cette envergure, la version Android de Fornite ne sortira pas sur le Play Store de Google (il faudra le télécharger directement sur Epic Games). Son patron avait indiqué à The Verge qu’il ne souhaitait pas voir 30 % des recettes ponctionnées par Google.

So ?

CNet France nous rappelait, récemment, que les ventes du prédécesseur de l’autre gamme, le Galaxy S9, n’avaient pas été mirobolantes. Peut-être la tendance sera-t-elle enrayée avec la grande originalité de ce stylet Bluetooth, qui se rêve en baguette magique du XXIe siècle et qui tapera peut-être dans l’œil des très exigeants "créatifs", première cible visée.

L’artiste The Doodle Man en démo sur scène. Puisqu’on vous dit que ça s’adresse aux créatifs. (© Konbini)

PS : ont aussi été dévoilés une nouvelle smart watch et une enceinte connectée, le Bixby, que nous avons choisi de ne pas traiter pour l’instant.

Observateur tech perplexe