Un producteur balance sur Twitter les scénarios sexistes qu'il reçoit

shares

 "Blonde, en bonne santé et très sexy" :  pour dénoncer le sexisme qui règne à Hollywood, un producteur a compilé sur un compte Twitter des extraits des scénarios qu'on lui envoie.

Hollywood et le sexisme... Nous n'avons malheureusement pas fini d'en entendre parler. Entre les inégalités de salaires entre acteurs et actrices, les remarques machistes auxquelles les comédiennes font face ou encore la représentation sexiste des femmes sur grand écran, l'industrie cinématographique a décidément de gros progrès à faire. Le producteur Ross Putman a décidé de s'attaquer aux scénaristes en compilant sur son compte Twitter @femscriptintros, actif depuis le 10 février, des passages sexistes de scénarios qu'il a reçus.

Jane, 28 ans, sportive mais sexy. Une beauté naturelle. La plupart du temps, elle porte des jeans, et elles les rend beaux.

"Belles", "séduisantes" ou "éblouissantes"

"Producteur. Voilà des intros pour des personnages principaux féminins dans de vrais scripts que je reçois. Les noms ont été remplacés par Jane. Toutes mes excuses si je cite votre travail", peut-on lire dans la description du compte Twitter de Ross Putman.

Pour le site Jezebel, il a estimé que sur les huit dernières années, il a reçu plus de 4 000 scénarios avec tout autant de remarques ou descriptions sexistes dès lors qu'il s'agit de parler d'un rôle principal féminin :

"Plus je lisais, plus j'ai commencé à remarquer quelques constantes assez horribles. Il y a autant de misogynie latente et de sexisme dans les scripts que je lis, que de confusion entre 'you're' et 'your'. Les femmes sont d'abord et avant tout décrites comme 'belles', 'séduisantes' ou, mon préféré, 'éblouissantes'. Elles sont toujours 'éblouissantes' quand elles portent une certaine robe, et elles sont même 'éblouissantes' malgré le fait qu'elles soient couvertes de boue parce qu'elles sont paléontologues, par exemple."

Jane (la trentaine) se tient tout proche, vêtue de son habit d'ambulancière – blonde, en bonne santé et très sexy.

Une femme magnifique, Jane, 23 ans, un peu pompette, danse nue sur son grand lit, aussi adorable que sexy. Point bonus pour être la première ligne. 

Sa femme, la trentaine, porte de la lingerie et se met du rouge à lèvres face à un miroir, comme dans une scène érotique.

Si comme certains internautes vous émettez un doute quant à la véracité des tweets publiés, vous pouvez toujours aller faire un tour sur le Tumblr Casting call woe, qui réunit depuis 2013 les annonces sexistes publiées sur les sites de casting. Et si vous n'êtes toujours pas convaincus par le fait que les femmes sont décrites davantage par leur physique que les hommes dans les scénarios, le site Slate.com a imaginé pour vous ce que ça donnerait si les hommes étaient introduits comme leurs homologues féminins :

"Une robe marron qui caresse ses courbes bien proportionnées, Obi Wan avance vers Luke, plaçant ses doigts épais sur ses yeux, avant de lui retirer sa capuche pour révéler son doux visage."