En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Près d’un million de personnes réclament le retour de l’ancien Snapchat

Le patron de l’appli avait annoncé une simplification générale. Apparemment, tout le monde ne partage pas ce point de vue.

Mardi dernier, Snapchat proposait à ses utilisateurs une nouvelle version de son application. Cette release n’était pas vraiment une surprise, puisqu’elle avait été annoncée par le patron de Snapchat, Evan Spiegel, le 29 novembre dernier.

Dans une vidéo accompagnée d’un communiqué, l’entrepreneur promettait alors une simplification, en séparant "le côté social des médias".

Apparemment, tout ne le monde ne partage pas sa vision de la simplification. Nic Rumsey, un utilisateur australien, a ainsi lancé une pétition sur la plateforme Change.org en janvier dernier. À ce jour, elle a recueilli plus de 960 000 signatures.

Voici la teneur du manifeste :

"Depuis la dernière mise à jour de Snapchat, beaucoup d’utilisateurs trouvent qu’elle n’est pas plus facile à utiliser. En fait, c’est même plus difficile qu’avant. […]

Beaucoup de 'nouvelles fonctions' sont inutiles ou contredisent la politique menée par Snapchat ces dernières années."

Globalement, les snappeurs déboussolés déplorent le fouillis inhérent à cette réorganisation. Deux changements les ont principalement contrariés :

  • la section "Discover", qui autrefois réunissait des médias professionnels triés sur le volet - dont Konbini - voit désormais débarquer stars et influenceurs populaires en tout genre.

Aaarggh ! Mais que fait Nabilla au beau milieu des médias ? #infarctus

  • La zone "amis" est elle aussi remaniée : les stories et les correspondances privées, autrefois séparées, sont désormais fusionnées. Et l’ordre d’affichage, auparavant chronologique, suit désormais une hiérarchie plus suggestive calquée sur les habitudes de l’utilisateur.

Pourquoi créer une grande rubrique fourre-tout mélangeant médias et influenceurs ? Pour attirer plus facilement les annonceurs, répondent les analystes. Car le modèle économique de Snapchat n’est pas encore au point. Au dernier trimestre 2017, l’appli annonçait presque 350 millions de dollars de pertes nettes.

Dans le même ordre d’idée, la Snap Map est désormais directement accessible depuis le Web. Là aussi, Snapchat espère pouvoir rameuter quelques partenaires.

Autre nouveauté passée sous le radar des critiques : il est désormais possible de consulter les archives des "Discover", et ce même en saisissant un mot-clé.

Bon ben tant qu’on y est autant continuer avec Nabilla !

Est-ce une énorme bourde de la part de Snapchat ? Un article des Inrocks rappelle, à juste titre, que les nouvelles mises à jour de Snapchat sont régulièrement critiquées car déstabilisantes en termes d’expérience utilisateur. Mais aucune de celles proposées jusque-là n’a jamais entaché durablement l’image de l’application. Ceci dit, un million de signataires pour une mise à jour, ça reste une première !

Vous faites partie des utilisateurs meurtris par cette release ? Ne pleurez pas, l’Internet est là. Depuis quelques jours, les tutos expliquant comment revenir à l’ancienne version pleuvent sur YouTube.

slash, tech et médias.