En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

emilio-morenatti-02

Emilio Morenatti photographie des femmes attaquées à l’acide

Un fait divers sordide relevé par Mediapart se jouait à Paris dans la nuit du 16 janvier à Paris. Un homme encore non identifié aurait agressé des familles roms sur la place de la République en leur projetant de l’acide avant de prendre la fuite. Hier, Designtaxi portait à notre connaissance une série de clichés d’Emilio Morenatti bien particulière. Le photographe s’est attaché à mettre en scène des femmes pakistanaises victimes, elles aussi, d’attaques à l’acide.

Les sujets photographiques de Morenatti sont principalement des Pakistanaises ayant subi ces sévices pour toutes sortes de raisons : du rejet de mariage forcé à la pure dispute familiale. Selon le photographe, nombre d’entre elles ne se sont jamais plaintes de ces indignes agressions – dont certaines ressortent borgnes, voire aveugles. Par crainte de représailles.

Atrocement défiguré, le visage de ces malheureuses a été documenté par Emilio Morenatti dans le but de diffuser l’information : ce type de mutilation existe, il n’est pas une lubie de Mediapart. Et voilà à quoi il ressemble.

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

(Crédits image : Emilio Morenatti)

Affreux vilain metalhead incurable, aussi rédac' chef du webzine Hear Me Lucifer.