Avec ses nouvelles figurines, Lego va à l'encontre des stéréotypes

shares

Un père au foyer, un handicapé, une femme active : la marque Lego démontre son envie de refléter la société sans clichés.

Les jeux pour enfants sont souvent critiqués pour la vision stéréotypée qu'ils donnent de la société. Du rose, des poussettes et de l'électroménager pour les filles, du bricolage, des voitures et des jeux de guerre pour les garçons...

Mais heureusement, il semblerait que, de plus en plus, les fabricants de jouets attachent une importance particulière à tenter de dépeindre la société telle qu'elle est. C'est le cas notamment de Lego qui, avec sa nouvelle collection Lego City, montre son envie de bousculer ces stéréotypes.

"Nous devons rester en phase avec le monde qui nous entoure"

En effet, dans cette nouvelle gamme de jouets, on découvre notamment la figurine d'un père au foyer promenant sa progéniture en poussette tandis que la femme, attaché-case à la main, semble parée pour aller travailler. S'y trouve également, pour la première fois, un jeune homme en fauteuil roulant, selon le quotidien USA Today.

Au magazine Fortune, le président de Lego Systems, Søren Torp Laursen, a ainsi justifié la démarche de son entreprise :

"Nous nous devons de rester en phase avec le monde qui nous entoure. Nous ne sommes pas en train de répondre à la demande de quiconque. Nous essayons juste de décrire le monde tel qui nous entoure et d'écouter nos consommateurs."

Lorsque le groupe danois, créé en 1932, avait lancé en 2012 la gamme Lego Friends pour séduire les petites filles à coup de rose, de salons de beauté et de cuisines, beaucoup de personnes avaient dénoncé une campagne marketing conservatrice. Avec cette nouvelle collection, Lego rattrape le coup avec une gamme à la fois innovante et réaliste.