En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Opposé au mariage gay, un homme demande à l’État de l’Alabama le droit d’épouser son ordinateur

Un véritable troll anti-mariage pour tous.

Cette histoire n’est vraiment pas aussi touchante que celle de Her. (© Warner Bros.)

Un citoyen américain poursuit en justice l’État de l’Alabama pour obtenir le droit d’épouser son ordinateur. Oui, vous avez bien lu, on se croirait dans une suite foireuse de Her. Le problème, c’est que l’homme en question n’est pas un gentil excentrique, mais un expert du trolling juridique. Chris Sevier est un opposant acharné au mariage homosexuel, qui déclare avoir épousé son MacBook en 2011, au Nouveau-Mexique. Depuis, il s’est mis à poursuivre plusieurs États pour que son union "machiniste" (c’est le terme qu’il a choisi) soit reconnue. Le but de sa démarche est de se moquer de la manière dont les mariages interraciaux et homosexuels ont fini par être légalisés : par la voie judiciaire. En effet, aux États-Unis, les décisions prises par les juges peuvent parfois (à l’issue d’un long processus passant notamment par la Cour suprême) aboutir à la création de nouvelles lois.

L’ancien avocat du Tennessee a ainsi engagé des procédures similaires au Texas, au Kentucky et dans l’Utah. Il a même fait un procès à un pâtissier pour que ce dernier soit contraint de lui faire un gâteau de mariage pour lui et son ordinateur. Le pâtissier en question était déjà poursuivi en justice pour avoir refusé de faire un gâteau de mariage pour un couple homosexuel. On vous le dit, Chris Sevier est vraiment un énorme troll (pour le pire et pour le pire).

Le dernier procès en date du troll a donc été lancé le 31 août. Il exige que l’Alabama reconnaisse son union avec son ordinateur. Son argument principal est que si le mariage homosexuel est légal au niveau fédéral, son union avec son ordinateur devrait l’être tout autant. Dans son dépôt de plainte, il estime incohérent que l’État accorde des certificats de mariage à "des individus s’identifiant comme homosexuels, mais qu’il refuse de donner des certificats aux zoophiles, aux machinistes et aux polygames, sur des critères que l’on ne peut considérer que comme relevant de l’arbitraire". On attend toujours la réponse de l’Alabama. De manière assez logique, Sevier a déjà été condamné pour procédures abusives et harcèlement. En tout cas, il a l’air d’être quelqu’un de très sympathique…

À lire -> Un journaliste a trollé un pirate en lui envoyant une image du passeport de Jason Bourne