En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

On vous présente Recho Omondi, la styliste qui secoue le monde de la mode

Une grande gueule qui ne fait rien comme tout le monde. Pile ce que l’on aime.

Lookbook de la collection 001. (© Omondi)

Depuis qu’elle a lancé sa marque en 2013, Recho Omondi refuse de se plier aux règles de la mode. Née aux États-Unis de parents kenyans, elle dessine des vêtements qui correspondent aux femmes d'aujourd'hui, tout en mélangeant la culture du Kenya avec celle de l'Occident.

La marque s'est fait remarquer à la Fashion Week de New York en 2015, mais Recho Omondi n'a pas souhaité y retourner depuis, jugeant que cet événement était "mort". Elle pense que la culture de ce nouveau millénaire exige de changer la façon dont la mode est construite – une exigence que les défilés à l’ancienne sont incapables d’entendre.

Ses collections s’affranchissent donc du calendrier des saisons bien établies de la mode, en ne sortant qu’une fois par an. La créatrice ne s’attache les services que de mannequins d'origine africaine, et n’a aucun complexe à affirmer que sa marque est avant tout pour les femmes noires. Cette idée est très clairement exprimée sur son sweat-shirt affichant le mot "Niggas" – qui fut porté par Issa Rae lors du premier épisode de la deuxième saison d’Insecure. Autant vous dire qu’elle ne fait rien comme tout le monde.

Invitée par W Magazine à s’exprimer sur sa façon de travailler et ce qui l’inspire, elle explique :

"Je fais ce qui me semble naturel. C’est difficile d’intellectualiser une pratique qui semble totalement intuitive. Il y a certaines choses que j’ai toujours aimées (les ourlets, les cols, les volumes).

Ensuite, il y en a d’autres que j’ai toujours détestées (la couleur bleu marine, la dentelle, les œillets). Et il y a encore les choses que je découvre à peine.

J’ai toujours eu de fortes opinions, j’ai toujours su détecter rapidement ce qui me plaisait et ce qui ne me plaisait pas. C’est ma voix. Elle se fait un chemin d’elle-même."

Cela se voit dans ses coupes audacieuses, ses couleurs affirmées et ses messages provocants. Son sweat "Niggas" a d'ailleurs énervé beaucoup de personnes. Ce à quoi Recho a répondu :

"C’est évidemment ironique de faire un haut affichant 'Niggas'. Si vous n’aimez pas, même si vous êtes noir, alors ce n’est pas pour vous, n’achetez pas, ne cliquez pas.

Quel que soit le message, c’est un super sweat-shirt. Il est rigolo et les autres se sentent mal quand vous le portez : c’est ce qui le rend marrant à mes yeux."

Découvrez le travail de Recho Omondi sur son site Web et tenez-vous au courant de son actu sur son compte Instagram.

Look book de la collection 002. (© Omondi)

Look book de la collection 003. (© Omondi)

À lire -> La cycliste qui avait fait un doigt d’honneur à Trump a été licenciée

Evil dictator of taste