En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La marque Michael Kors arrêtera d’utiliser de la fourrure en 2018

La mode est de plus en plus sensible à la question de la souffrance animale.

En février dernier, lors du défilé Michael Kors durant la Fashion Week de New York. (© Antonio de Moraes Barros Filho/FilmMagic via Getty Images)

Après Gucci, c’est au tour de l’emblématique styliste américain Michael Kors de tourner la page de la fourrure. Effectivement, ce vendredi 15 décembre, la marque Michael Kors annonçait arrêter de commercialiser de la fourrure à partir de 2018. Une nouvelle politique de production qui se fera progressivement a précisé l’enseigne, dont le but est de ne plus vendre aucun produit en fourrure à la fin de l’année 2018. Cette décision s’appliquera également à la marque de chaussures de luxe Jimmy Choo, qui a été rachetée par Michael Kors cette année.

Une nouvelle qui a de quoi ravir tous les défenseurs des animaux car la marque avait l’habitude d’intégrer de la fourrure de coyote ou de lapin dans quelques-unes de ses pièces phares. John D. Idol, le président actuel de Michael Kors, a déclaré dans un communiqué relayé par Business Of Fashion : "C’est le début d’un nouveau chapitre pour notre entreprise, qui continue de faire évoluer l’utilisation de matériaux novateurs." Michael Kors himself a ajouté :

"Grâce aux avancées technologiques des techniques de fabrication, nous sommes désormais en mesure de créer des belles pièces de luxe avec de la fausse fourrure de qualité. Nous présenterons ces nouvelles techniques lors de notre prochain défilé, en février."

Quand l’industrie de la mode se mobilise pour la cause animale

Cette annonce intervient six mois après que Michael Kors s’était fait chahuter par des défenseurs des droits des animaux lors d’une conférence au Metropolitan Museum of Art, à New York. En effet, une vingtaine de militants étaient montés sur scène et avaient encerclé le designer en mimant la mort d’animaux tués pour leur fourrure, et ce, pendant près de dix minutes. L’amour que porte Michael Kors à la fourrure n’est pas nouveau, et cette manifestation était loin d’être la première.

L’entreprise américaine emboîte donc le pas à la marque italienne Gucci, qui avait annoncé en octobre dernier arrêter de vendre des vêtements en fourrure dès 2018. Avec cette décision, Gucci affirmait avoir ouvert les yeux sur la cruauté sans nom du commerce de la fourrure. La griffe italienne a même rejoint Fur Free Alliance, un groupe international qui regroupe plus de 40 organisations veillant au bien-être des animaux et promouvant des alternatives à la fourrure dans l’industrie de la mode, nous apprend The Guardian.

Michael Kors inscrit donc son nom sur la liste des marques ayant arrêté d’utiliser de fourrure aux côtés de Stella McCartney, Tommy Hilfiger, Giorgio Armani, Ralph Lauren et Gucci. En espérant que leur engagement incitera une griffe comme Fendi à passer à la fausse fourrure le plus rapidement possible…

À lire -> Gucci arrêtera de vendre des vêtements en fourrure en 2018