En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Chers mecs, votre vaccin contraceptif va peut-être bientôt débarquer

On va voir comment les gros machos réagissent aux piqûres et aux effets secondaires.

(Photo: Ad Vitam Distribution)

 Ad Vitam)

Une pilule pour homme a été développée, mais elle n'est pas disponible à cause de ses effets secondaires. Mais, l'égalité contraceptive entre hommes et femmes n'a pas dit son dernier mot. En effet, le journal anglais The Telegraph rapporte que, après des essais récents, un vaccin contraceptif pour hommes se serait montré presque aussi efficace que la pilule masculine.

Les résultats de ces essais ont été publiés ont été publiés par The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism. Cette piqûre d'hormones, qui réduit le nombre de spermatozoïdes en "mettant en veille" le système reproductif de l'homme se serait avérée à 96 % aussi efficace que sa contrepartie féminine.

Sur les 350 hommes testés, tous étaient en couple depuis longtemps et utilisaient le vaccin comme moyen de contraception pour éviter à leur conjointe de tomber enceinte.

Le vaccin, injecté tous les deux mois, contient deux hormones : un progestatif à long terme, l'hormone des femmes enceintes présente dans la pilule féminine, qui permet de mettre en veille la production de spermatozoïdes, et de la testostérone qui contrebalance les effets du progestatif.

Chez les partenaires des 275 hommes qui ont atteint la phase d'efficacité du test, seul quatre grossesses ont été constatées. La plupart des couples n'ont utilisé que le vaccin contraceptif pendant près d'un an. Ce qui indique un niveau d'efficacité similaire à celui de la pilule.

(via GIPHY)

Malgré son efficacité, cette étude n'a pas manqué de soulever des problèmes. Elle a failli être arrêtée après l'abandon de 20 hommes, qui éprouvaient des effets secondaires qu'ils jugeaient inacceptables : entre autres, des sentiments dépressifs, de l'acné ou une augmentation de la libido.

Les scientifiques ont arrêté de recruter de nouveaux participants à cause de ces effets secondaires indésirables. On en a recensé 1 491, mais 39 % n'étaient pas liés aux injections. Parmi les problèmes les plus sérieux : un suicide et un battement de cœur irrégulier chez un homme ayant arrêté le traitement.

En dépit de ces contrecoups, 75 % des hommes ayant participé au test sont prêts à suivre le traitement contraceptif par injection.

En réalité, ces effets secondaires sont assez proches de ceux que connaissent les femmes qui prennent la pilule. Remplacez "augmentation de la libido" par "baisse de la libido" ou par "prise de poids". Au vu des réactions des professionnels à l'étude qui montrait une corrélation entre dépression et pilule chez les femmes (en gros "d'accord mais continuez à prendre la pilule"), on a un peu l'impression que les effets secondaires chez les hommes sont pris plus au sérieux.

À lire - > Il existerait un lien entre pilule et dépression

Part time puncess. Pitches, tips and nudes to lydia.morrish@konbini.com