En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Mark Zuckerberg accepte de rencontrer des députés au Parlement européen

Mais voilà : l’audition sera à huis clos.

(© YouTube)

Après le scandale Cambridge Analytica, le monde a réclamé des explications au patron de Facebook. Ainsi, en avril dernier, Mark Zuckerberg s’expliquait devant le Congrès américain. Cette audition particulièrement attendue avait été retransmise en direct. N’importe qui pouvait donc se faire son opinion.

Le 22 mai prochain Mark Zuckerberg viendra (enfin) s’expliquer devant des eurodéputés. Mais les modalités de l’interrogatoire auront changé : l’audition sera à huis clos, au Parlement européen de Bruxelles. Et si l’on en croit TechCrunch, les eurodéputés présents seront triés sur le volet. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, s’exprimera ensuite dans une conférence de presse.

Facebook compte 370 millions d’inscrits en Europe. Autant de personnes qui n’obtiendront pas d’explications publiques complémentaires sur l’utilisation faite de leurs données personnelles. Aussi, le 23 mai, Mark Zuckerberg déjeunera avec Emmanuel Macron aux côtés d’autres figures de la tech. Les 34 millions d’utilisateurs actifs en France resteront, eux aussi, sur leur faim.

slash, tech et médias.