En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La Californie devient le premier État américain à reconnaître officiellement un troisième genre

Un grand pas en avant pour simplifier la vie quotidienne des personnes transgenres et intersexes.

(© Karendesuo/Flickr/CC)

Le dimanche 15 octobre, la Californie est devenue le premier État américain à reconnaître officiellement le genre "non-binaire". Le Gender Recognition Act, signé par le gouverneur Jerry Brown, dispose que les résidents californiens qui ne s’identifient ni au sexe masculin ni au sexe féminin ont la possibilité de choisir une troisième option non-binaire sur leurs documents délivrés par l’État, comme leur certificat de naissance ou leur permis de conduire. Cette mesure supprime également l’obligation d’obtenir l’avis d’un docteur ou de passer devant un tribunal pour changer de genre devant la loi.

Cette mesure a été proposée pour la première fois au mois de janvier, dans le but de s’assurer que les personnes intersexes, transgenres ou non-binaires puissent disposer de documents d’identité qui permettent une reconnaissance entièrement légale de leur identité de genre. "Le texte a été signé par les sénateurs de Californie en juin et a été à présent officiellement intégré à la loi", explique la sénatrice Toni Atkins, coautrice de la loi :

"Cette mesure permettra de soulager de nombreux Californiens d’un stress et d’une anxiété superflue. Cela démontre le rôle de leader que notre État continue à endosser dans la lutte pour les droits civils des LGBTQ."

Ceux qui se demandent pourquoi cette nouvelle est importante devraient essayer de s’imaginer le calvaire que représente pour les transgenres le fait de voyager, ou d’avoir des papiers d’identité qui ne correspondent en rien à leur apparence – ce qui leur vaut d’être soumis à de nombreuses vérifications de la part des autorités.

Plus tôt cette année, le Canada a pris une mesure similaire, en ajoutant une case "X" pour "genre neutre" sur les documents administratifs.

À lire -> La transition d’hommes transgenres délicatement mise en lumière dans une série de portraits