En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Infographie : l'évolution des sneakers de 1917 à nos jours

Cela fait presque 100 ans que les sneakers courent les rues. Pour l'occasion, le site PopChartLab a publié une superbe infographie présentant 134 modèles marquants.

De la Chuck Taylor à la Air Yeezy, mine de rien, ça fait près d'un siècle que nous portons des sneakers. Le site PopChartLab, relayé par FastCoDesign, a décidé de célébrer cet anniversaire comme il se doit avec une infographie (disponible à l'achat en version papier) retraçant les évolutions esthétiques de cet accessoire indispensable de la vie urbaine.

1917 : la genèse avec Chuck Taylor

Le voyage commence avec la fameuse basket commercialisée par Converse en 1917, encore largement portée aujourd'hui. Premier constat, le design de ce modèle, tout comme ceux qui viennent après, n'a pas pris une ride.

(Crédit image : PopChartLab)

 1965 - 1983 : Stan Smith et Vans à damier

Dans le même ordre d'idées, il est étonnant de se dire que l'incontournable Stan Smith d'Adidas date de 1965. À noter l'apparition, en 1976, de la Vans Era Checkboard qui fit les plus belles heures des férus de skateboard.

FastCoDesign s'émerveille aussi de la longévité de ces chaussures :

Il est remarquable de voir que toutes ces chaussures des années 60, 70 et 80 iraient à n'importe quel pied aujourd'hui. Contrairement aux vêtements, qui semblent fonctionner par cycles d'une vingtaine d'années, les designs de chaussures restent cool durant des décennies.

(Crédit image : PopChartLab)

1984 - 1987 : l'ère des montantes

Les designs des eighties mettent l'accent sur la couleur et voient les chaussures hautes se multiplier. Les Nike Dunk arrivent à point nommé, en 1986. Les Air Max et leur fameuse bulle suivront un an plus tard.

(Crédit image : PopChartLab)

1985 - 1989 : le règne de Michael Jordan

La fin des années 80 est fortement marquée par l'explosion de la carrière d'un illustre inconnu : Michael Jordan. Le contrat que la légende du basketball passe avec Nike débouche sur la création d'une paire mythique, la Air Jordan I. Rouge-noir-blanc comme le maillot des Chicago Bulls, la Jordan aura de nombreuses petites sœurs.

(Crédit image : PopChartLab)

1992 - 2005 : Jordan, Shaq et Wu-Tang Clan

Encore et toujours des Jordan, alors que Shaquille O'Neal, autre légende en devenir, s'immisce lui aussi dans le "soulier game" en 1992. Les Air Max More Uptempo sorties en 1996 ont également marqué leur époque. Mais pas forcément en bien.

(Crédit image : PopChartLab)

Le début des années 2000 opère également un retour à la chaussure basse, moins sportive, plus citadine, ainsi que — oh ! - des Air Jordan "Wu-Tang" (1999) !

(Crédit image : PopChartLab)

2005 - 2012 : vintage et sneakers post-sneakers

(Crédit image : PopChartLab)

Aujourd'hui, comme le note FastCoDesign, les sneakers sont dans une période "d'autoréférence", un âge post-moderne où se mêlent nouveaux designs et imagerie rétro. Kanye West est la nouvelle coqueluche de Nike avec ses Air Yeezy. En 2013, le créateur Jeremy Scott a poussé l'esthétique de la paire montante à son paroxysme, avec ses Adidas Wings 2.0.

(Crédit image : PopChartLab)

Comment expliquer les évolutions de design des sneakers ? D'après William Prince, éditeur en chef à PopChartLab, les modèles se sont progressivement éloignés de leur strict usage sportif pour pénétrer le monde de la mode :

Le design des premières chaussures était ancré dans leur usage, spécialement par rapport à leur usage pour un sport donné. Mais avec le temps […] le sneaker design s’est de plus en plus préoccupé de la mode – à quoi ressemble une chaussure, comment elle complète votre tenue, ce qu’elle dit de votre manière de vous exprimer.

A l'heure où les Nike Air Mag de Retour vers le futur sont sur le point d'être ressuscitées, cette infographie prouve en tout cas que l'esthétique des sneakers est un bel exemple de longévité.

Hip-hop, société, gaming et japoniaiseries. All black everything.