En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Un hôtel pour se couper d'Internet

Surmenés au travail, sollicités en vacances sur leurs tablettes, téléphones et ordinateurs, les actifs de la nouvelle génération ont bien du mal à se relaxer. Un hôtel de luxe a la solution.

Un hôtel allemand a décidé d'offrir à ses clients le luxe de la déconnexion

Un hôtel allemand a décidé d'offrir à ses clients le luxe de la déconnexion (source image)

Les jeunes et moins jeunes travailleurs sont désormais aux prises avec des problématiques propres à l'évolution technologique. Sans cesse en contact avec leurs obligations à cause des nombreuses notifications qui infestent chaque smartphone connecté à Internet, ils ont bien du mal à s'évader et oublier le quotidien. Un hôtel de luxe allemand nommé Villa Stephanie a décidé d'offrir à cette génération une rehab 2.0.

Des murs isolés des signaux Wi-fi coupant jusqu'à 96% de la réception, une possibilité de désactivation de tous les signaux grâce à un interrupteur, les chances de recevoir un message ou un mail quelconque sont minces dans cet environnement coupé du monde électronique. Une aubaine pour ceux qui ont bien du mal à désactiver eux-mêmes leurs gadgets connectés.

Une détox électronique

Situé à Baden-Baden, l'établissement qui offre à ses clients le luxe de la détente semble bien décidé à nager à contre-courant. À l'heure où les hôtels mettent en avant leurs points Wi-Fi afin de conquérir le client, c'est la tendance inverse qui est ici adoptée. Le parti pris semble plaire aux clients puisque le directeur du groupe qui possède le Villa Stephanie affirme qu'environ 50% d'entre eux se prêtent au jeu en désactivant la réception des signaux.

Une concentration sur l'instant présent qu'apprécie le directeur de la chaîne à en croire son jugement très critique sur l'hyperconnexion des actifs.

En témoigne son interview, accordée au Financial Times.

Ce n'est pas un signe d'intelligence de regarder constamment ses messages entrants. Ce n'est pas intelligent, c'est stupide. L'intelligence, c'est de consacrer son temps quand c'est nécessaire. L'intelligence c'est de lire les choses d'une manière profonde.

Une condamnation de cette ère où le multitasking est roi et où la capacité d'attention des gens baisse à vue d'œil, comme en témoigne une récente enquête démontrant que l'humain actuel a désormais une capacité de concentration inférieure à celle d'un poisson rouge, bien qu'il compense par de nouvelles facultés, dont celle de gérer plusieurs tâches à la fois.

La position du Villa Stephanie n'est cependant pas isolée puisque nombre d'autres initiatives ont lancé la tendance du "digital detox" afin de commencer à prendre le contrôle de la consommation électronique. Le journaliste Thierry Crouzet a d'ailleurs publié le compte rendu de sa désintoxication, racontant être épuisé par les nouvelles technologies.