Les Prix EDF Pulse et Konbini s'associent pour mettre en lumière les start-up qui accompagnent la transition énergétique et construisent le monde de demain.

Fluicity, l’agora virtuelle pour rétablir le dialogue entre élus et citoyens

De nos jours, les réseaux sociaux sont devenus le temple de notre procrastination quotidienne. Si bien qu’on en viendrait presque machinalement à les associer à l’idée d’une perte de temps. Pourtant, il existe une oasis dans notre désert d’oisiveté 3.0, le réseau social citoyen Fluicity. Explications.

On commente, on like, on scrolle, on espionne… Si bien que chaque Français passe en moyenne une heure et demie par jour sur les réseaux sociaux. Une pratique tellement intrusive dans notre vie numérique que des logiciels "anti-réseaux sociaux" pullulent actuellement sous forme d’application sur votre navigateur Web. Leurs noms ? Productivity, LeechBlock ou encore StayFocusd. Leur but ? Augmenter votre productivité en vous interdisant l’accès à certains sites durant une plage horaire que vous définissez. Un peu comme lorsqu’on est en stage dans une grosse entreprise et que l’accès à Facebook, Konbini ou L’Équipe est interdit par l’administrateur du réseau.

Pourtant, dans la nébuleuse des réseaux sociaux, existent parfois quelques étoiles filantes bienveillantes, des sites qui reprennent toute la forme et les codes d’un Facebook, mais de manière utile.

Fluicity, le réseau social qui fluidifie le dialogue citoyen

Finaliste dans la catégorie "Smart City" (ville intelligente) – visant à améliorer la ville de demain – des Prix EDF Pulse 2017, la start-up Fluicity propose une plateforme sociale qui utilise les nouvelles technologies et le traitement des données pour renforcer le lien entre élus locaux et citoyens. Fondée en 2015 par une ancienne journaliste, Julie de Pimodan, Fluicity part d’un constat simple : l’essoufflement caractérisé de l’intérêt de la population pour la res publica, la chose publique.

Julie de Pimodan, fondatrice et présidente de Fluicity

Julie de Pimodan, fondatrice et présidente de Fluicity

"En France, 70 % des personnes considèrent que les politiques ne se préoccupent pas de leur opinion, 8 personnes sur 10 trouvent que la démocratie ne fonctionne plus et près de 50 % d’entre nous ne sont pas allés voter aux dernières élections législatives. Un record dans la Ve République. J’ai donc fondé Fluicity avec une idée simple : redonner un souffle à la citoyenneté locale en utilisant les nouvelles technologies de l’information et la segmentation de données.", explique Julie de Pimodan.

Fluicity, une innovation civique

Fluicity reprend les grands codes d’un réseau social : appli smartphone, création de compte, possibilité de partager les contenus sur d’autres réseaux, commentaires, système de likes façon "up" et "down" (pour donner son avis positif ou négatif)… Seulement, la finalité n’est pas de perdre du temps mais d’en gagner.

Avec Fluicity, le maire d’une commune peut s’adresser à ses habitants afin de les informer des actualités culturelles ou encore d’un nouveau projet urbain. S’il cherche à réduire les dépenses, l’élu pourra par exemple lancer un sondage… Idem dans l’autre sens : si des citoyens ont des doléances à exprimer, ils peuvent faire des requêtes. L’absence d’un panneau invitant à rouler à vitesse réduite près d’une école, une route en mauvais état, des problèmes de ramassage d’ordures… Tout ce qui touche à la vie quotidienne, au "vivre mieux", est ainsi discuté de manière verticale et numérique.

La civic-tech, la technologie au service de la démocratie

La technologie permet d’améliorer notre quotidien dans des domaines comme la santé, l’écologie ou encore les transports. Un domaine d’application est souvent oublié du grand public : le domaine citoyen. Fluicity est une start-up qui évolue dans le secteur de la civic-tech (abréviation de l’anglais civic technology). Au carrefour de l’innovation, de la technologie et du service public, les start-up de la civic-tech utilisent des procédés, des outils et des technologies au service de la démocratie participative.

capture-decran-2017-07-04-a-15-09-50

300

Durant l’Antiquité, l’Agora était le lieu de rassemblement des citoyens athéniens. Sur la colline de la Pnyx, on votait les lois, les budgets et les ostracismes à main levée. Avec près de 67 millions d’habitants en France, difficile de compter les mains, levées ou baissées, de chacun. De manière virtuelle, Fluicity compte les "likes", et c’est en soi un bon compromis pour éviter les malentendus citoyens.

Les Prix EDF Pulse 2017 regorgent de talents aussi variés qu’exceptionnels. Votez pour Fluicity pour lui permettre de remporter le Prix du public ou découvrez les projets des autres start-up finalistes dans les catégories Smart City, Smart Business, Smart Home et Smart Health ici.

Les Prix EDF Pulse et Konbini s'associent pour mettre en lumière les start-up qui accompagnent la transition énergétique et construisent le monde de demain.