En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Selon cette étude, les plus "intelligents" écoutent Radiohead et les plus "bêtes"... Beyoncé

Un programmeur informatique s'est basé sur les résultats de lycéens américains tirés d'un examen de fin d'année pour déterminer les goûts musicaux des plus "intelligents" et des plus "bêtes". Une étude (très) bancale.

Comment l'intelligence d'une personne peut-elle être mesurée en fonction du type de musique qu'elle écoute ? Cette équation semble difficile à définir, encore plus à résoudre et pourtant, une étude pense avoir trouvé la réponse. Attention, il est déconseillé aux fans de Lil Wayne ou encore de Beyoncé d'aller plus bas dans cet article, s'ils pensent qu'ils sont "intelligents".

Lil Wayne pour les plus "bêtes", Beethoven pour les plus "intello"

Au cours de ces dernières années, un programmeur informatique du nom de Virgil Griffith a établi des graphiques quelque peu étranges. Il a réussi à classer les goûts musicaux – aussi bien par artiste que par catégorie – en se basant sur les scores SAT - un examen de fin d'étude organisé dans les lycées aux États-Unis - prélevés dans divers lycées américains.

Selon cette étude, Lil Wayne est le pire artiste de la planète, enfin... il est écouté par les personnes les plus "bêtes" de la Terre. Beethoven, lui, est au top du classement, écouté par les personnes les plus "intelligentes"... qui écoutent également du U2, Radiohead ou encore Bob Dylan.

Ensuite, ça se bouscule entre les artistes qui, pour la plupart, correspondent aux styles pop, rock, indie ou alternatif. Niveau hip-hop, c'est mal barré... Les amateurs de rap seraient donc les moins intelligents, pour ne pas dire les plus "bêtes".

67964_musicthatmakesyoudumb

(Crédit Image : Virgil Griffith)

Lil Wayne, T.I., Jay-Z, Ludacris, Akon, Nas, Eminem : ceux qui écoutent ces artistes se situent entre 800 et 1000 points au SAT. Soit les plus mauvais de la classe. Seuls les amateurs d'Outkast s'en sortent bien.

Aussi, le rap, le R'n'B et la pop sont les styles musicaux préférés des cancres. Au milieu, ceux qui ne sont ni intelligents ni stupides, il y a les groupes comme Queen, The Beatles, Jimi Hendrix, Frank Sinatra et Bob Marley.

Un QCM pour déterminer les goûts musicaux

Il est important de jeter un oeil au SAT et à son système pour évaluer cette étude. Le SAT – Scholastic Aptitude Test – est l'examen le plus strict et intensif de toute la scolarité américaine. Il est obligatoire et son obtention permet d'entrer à l'université. Les étudiants américains le passent lorsqu'ils sont donc au lycée. Il n'est pas à confondre avec le Bac car il ne permet pas l'obtention d'un diplôme.

Son système : un QCM, qui donne lieu à une notation allant de 600 à 2400 points. Ceux qui ont moins de 1000 points font donc partie des plus faibles, ceux qui atteignent les 2000 points des plus doués. C'est ce critère qui est pris en compte par l'étude.

La suite du classement (Crédit Image : )

La suite du classement (Crédit Image : Virgil Griffith)

Le chercheur qui pense avoir trouvé la solution miracle pour expliquer les goûts musicaux selon "l'intelligence" a utilisé cette échelle de points pour établir son tableau, et ainsi classer les artistes de gauche (à partir de 800 points) à droite (jusqu'à 2400 points environ) selon les résultats des lycéens. Des élèves dont il a établi les goûts musicaux, pour les faire corréler avec les scores qu'ils ont réalisés au SAT. En tout, ce sont 1352 lycées qu'il a visités.

Une étude loin d'être "scientifique"

Griffith, notre chercheur, s'est par exemple rendu à l'Institut de Technologie de Californie, où le score de ses étudiants au SAT atteint une moyenne de 1520 points. Cette donnée en main, il s'est ensuite rendu sur Facebook – tout simplement – pour examiner les goûts musicaux de ces lycéens en se référant à leurs "likes", et déterminer le groupe ou l'artiste qui est le plus populaire chez eux. Il a ainsi pu conclure, par exemple, que Radiohead est un groupe écouté par des personnes "intelligentes".

L'étude est ainsi biaisée, pour différentes raisons. Tout d'abord, le lycée n'est pas ouvert à tous, surtout aux États-Unis. Les plus pauvres n'y ont pas forcément accès, les plus riches y sont mieux logés. Ensuite, l'égalité des chances n'est pas la même face au test SAT, que l'on peut passer tant de fois qu'on le veut (50 dollars par tentative). Enfin, se baser sur des résultats d'examen pour déterminer des goûts musicaux, d'accord. Mais les corréler à des "like" Facebook, qui ne sont pas forcément exhaustifs et représentatifs de ce qu'on écoute, rend l'étude anti-scientifique.

La playlist ne fait pas l'intellect, et l'intellect ne fait pas la playlist. Et puis, au-delà d'être des qualificatifs subjectifs, "intelligent" et "bête" ne sont autre que des jugements sans fond qui ne pourraient surtout pas être utilisés au regard des résultats d'un QCM. Voilà qui est dit.

"Keep ya head up"