Les Émirats arabes unis veulent construire une ville sur la planète Mars

shares

Les autorités des Émirats arabes unis ont annoncé leur conquête de la planète rouge d'ici à 2117. 

Les EAU envisagent une ville en 2117 sur Mars. (@ HHShkMohd)

L'information pourrait ressembler à un titre de science-fiction. Mais au rythme où va le progrès, le projet est en fait très sérieux. Les Émirats arabes unis ont ainsi annoncé qu'il souhaitaient conquérir la planète rouge pour y construire une petite ville d'ici à 2117. Donc ce n'est pas pour tout de suite, mais le temps passant vite, nous serons bientôt dans un siècle. Ceux qui auront la chance de vivre jusqu'à cette date (oui c'est flippant d'y penser, mais c'est réaliste) pourront peut-être voir le bout du chantier.

Une vision du futur et de la jeunesse

Une annonce a été lancée sur Twitter par le premier ministre des EAU, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, à travers une série de messages invoquant le projet "Mars 2117" que voici :

"Mars 2117" est une graine que nous plantons aujourd'hui à l'intention des jeunes générations qui en récolteront les fruits, guidées par une passion pour la science et une connaissance humaine avancée.

Le projet, que nous nommons "Mars 2117", a cette vision de créer une mini-ville et une communauté sur Mars, impliquant la coopération internationale.

Nous aspirons dans le siècle à venir à développer la passion de notre jeunesse pour les savoirs technologiques et scientifiques. Ce projet est guidé par cette vision.

Il s'agit ainsi pour les EAU de mettre en avant leur jeunesse à travers les savoirs scientifiques et technologiques pour être toujours pionniers dans le développement urbain, à travers des chantiers pharaoniques et futuristes. On se rappelle de la construction du gratte-ciel Burj Khalifa, devenu en mai 2009 la plus haute structure humaine jamais construite avec ses 829 mètres.

Ou encore le démesuré hôtel Atlantis construit sur l'archipel artificiel Palm Jumeirah en forme de palmier. Sans parler plus récemment de l'annonce de Dubaï de devenir très prochainement la première ville au monde à faire circuler, au-dessus de ses gratte-ciel, une voiture volante.

La réalisation de ce projet n'est pas encore détaillée. Peut-être s'agirait-il de s'associer avec Elon Musk, le PDG de SpaceX ? Le gouvernement émirien tient en tout cas à rappeler qu'il compte bien rester en tête de convoi dans la course à la modernité. Et que ces projets ne s'arrêtent pas au XXIe siècle.

À lire aussi : Les Émirats arabes unis veulent construire une montagne pour amener la pluie