En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Dyke_on, le magazine mode qui veut rendre visibles les femmes lesbiennes

Dyke_on est l’un des premiers magazines de mode destinés aux femmes lesbiennes.

Dyke_on est un nouveau magazine de mode. Destiné aux lesbiennes ("dyke" pouvant signifier "gouine"), il va ravir de nombreuses femmes tant ce genre d’initiative se fait rare. Effectivement, si les magazines strictement gays sont relativement développés à l’international, Rain Laurent, la rédactrice en chef de Dyke_on, expliquait à Dazed :

"En matière de magazines, et même dans le monde de la mode établi, il n’y a pas vraiment de place pour les femmes lesbiennes."

L’industrie de la mode est particulièrement centrée sur les femmes, mais comme l’indique Dazed, beaucoup de gens, même avec un intérêt relatif pour le sujet, pourraient citer de nombreux hommes gays haut placés travaillant dans la mode plus vite qu’ils ne pourraient songer à une poignée de femmes lesbiennes.

Si Dyke_on était au départ un compte Instagram dédié aux icônes lesbiennes (Sigourney Weaver, Isabella Rossellini, Marlene Dietrich…), celui-ci a reçu de nombreux éloges, ce qui a incité Rain Laurent à l’adapter en magazine. Le premier numéro de Dyke_on est sorti ce mois-ci, et il propose différentes rubriques sur la mode, l’art, la littérature, ainsi que des portfolios.

Dyke_on, ou la volonté de contrecarrer les stéréotypes de la mode

L’un des objectifs principaux de Dyke_on est de montrer les femmes différemment et de s’échapper du male gaze, que l’on a beaucoup trop l’habitude de voir dans la photographie de mode traditionnelle. Les photos du mag résonneront ainsi bien plus chez le lectorat ciblé. Car ce n’est pas nouveau : les stéréotypes sont encore bien trop présents dans les shootings de mode. Ces derniers mettent principalement en scène des couples hétérosexuels, avec des femmes vêtues de façon particulièrement sexy (quand elles ne sont pas dénudées).

Et du côté du prêt-à-porter féminin, le problème est similaire. Rain Laurent fait un constat désolant auprès de Dazed :

"Certaines marques font des collections avec seulement des robes, des robes à fleurs. Ou des chaussures roses. C’est tellement frustrant. Je veux acheter les Adidas by Raf Simons, mais ils ne vendent pas ma pointure. […]

Je suis surprise que de nombreuses marques n’aient toujours pas compris. Nous sommes là, et elles savent que nous sommes là, mais on dirait qu’elles ne comprennent pas que nous pouvons, nous aussi, être influenceuses."

Dyke_on, c’est donc l’envie de mettre en avant les femmes homosexuelles, bien trop souvent écartées de la sphère mode, d’une manière différente. Mais c’est également la volonté de contrecarrer les photo shoots traditionnels, encore beaucoup trop normatifs.

Vous pourrez trouver Dyke_on en France, dans des musées (comme le Palais de Tokyo) ou des petites librairies spécialisées (tel Ofr, à Paris). Le magazine propose également des produits dérivés ici.