En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le syndicat Alliance appelle les policiers à manifester contre "la haine anti-flics"

Le syndicat policier Alliance organise une journée de mobilisation le 18 mai, contre "la haine anti-flics".

Le syndicat policier Alliance dénonce un climat "anti-flics" en France. (Steve Stone / iStock / Getty images)

Le syndicat Alliance dénonce un climat de "stigmatisation" des fonctionnaires de police en France. (Steve Stone/ iStock/Getty images)

Les violences qui émaillent les manifestations contre la loi Travail et le rassemblement Nuit debout ne cessent de provoquer des remous. Aux provocations et dégradations des casseurs a répondu l'usage parfois excessif de la violence côté policier, y compris contre des personnes non violentes. Le climat est abrasif dans les deux camps et les policiers n'entendent pas en rester là.

Mercredi 3 mai, le syndicat Alliance, majoritaire dans cette profession, a annoncé la tenue, le 18 mai prochain, d'une manifestation contre "la haine anti-flics" et leur "stigmatisation", après "des semaines de violences contre les forces de l'ordre". Dans un communiqué, le syndicat écrit :

"Alliance Police Nationale s’indigne de cet acharnement irresponsable à vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse."

Un climat "de haine"

Le syndicat dénonce ainsi une "démagogie idéologique qui prône la haine et la violence contre la police républicaine" et regrette un climat de "haine anti-flics".

Selon Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, plus de 300 membres des forces de l'ordre ont été blessés depuis le début de l'année, lors d'affrontements avec des manifestants ou des casseurs. Il leur a apporté son soutien : "Ces violences qui ont eu lieu contre des policiers sont parfaitement inadmissibles et clairement et totalement condamnées."

La journée de mobilisation doit se dérouler un peu partout en France. À Paris, le rassemblement est prévu place de la République, épicentre des heurts avec les représentants de l'ordre depuis plusieurs semaines. La journée pourrait s'avérer mouvementée.

Tract du syndicat policier Alliance pour la manifestation du 18 mai.

Tract du syndicat policier Alliance pour la manifestation du 18 mai.

Dynamiteuse d’aqueducs. Je parle surtout cinéma, égalité et bizarreries. t