Des ingénieurs du MIT ont créé des plantes lumineuses

Des scientifiques de l’université américaine du MIT ont réussi à modifier des plantes pour faire en sorte que leurs feuilles brillent la nuit. Les plantes seraient-elles les lampadaires de demain ?

Une équipe de la prestigieuse université du MIT (Massachusetts Institute of Technology) travaille dans l’optique de transformer les plantes en de véritables lampes de chevet pour nous éclairer lors de nos insomnies.

Comme le rapporte le site Sciences et Avenir, les chercheurs ont ainsi modifié des plantes pour que leurs feuilles brillent dans la nuit. "L’idée est de faire en sorte qu’une plante fonctionne comme une lampe de bureau, une lampe qu’il ne sera pas nécessaire de brancher", explique l’étude publiée sur le site du MIT.

La lumière, qui représente à peu près 20 % de la consommation de l’énergie mondiale, semble ainsi être un objet de recherche cohérent à l’heure du développement durable. Michael Strano, l’auteur principal de l’étude, note :

"Les plantes sont résilientes, possèdent leur propre énergie et sont déjà adaptées à l’environnement extérieur."

Une plante avec une autonomie de 4 heures

Pour créer ces "plantes lumineuses", les chercheurs du MIT ont exploité les propriétés de la luciférine, la molécule qui fait briller les lucioles. Les plantes ont été trempées dans une solution contenant cette molécule (on vous passe les détails techniques du processus).

Résultat : ils ont réussi à faire briller un plant de cresson pendant 4 heures. Une expérience qui a aussi porté ses fruits avec de la roquette, du chou kale et des feuilles d’épinards, mais pour l’instant à une intensité trop faible pour pouvoir éclairer correctement un périmètre qui permettrait par exemple de lire un livre.

Les ingénieurs sont optimistes et assurent qu’ils vont pouvoir augmenter à la fois l’intensité ainsi que la durée. Ils espèrent en effet réussir à faire briller une plante pendant toute sa vie. Une technologie qui permettrait alors de produire de la lumière intérieure de basse intensité ou de transformer des arbres en lampadaire.

On n’arrête pas le progrès. Et quelque chose nous dit qu’en 2050, les buddhas bowls des blogueuses healthy seront donc… luminescents ! On a hâte d’assister à cette déferlante de likes.