En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Décrochez le "meilleur stage du monde" et voyagez 6 mois autour du globe

Bruno Maltor, fondateur du blog Votre Tour du Monde, cherche un ou une stagiaire qui l'accompagnera six mois dans ses prochains périples à travers le monde. Les candidatures sont ouvertes. Prêts, postulez, partez ! 

Bruno a fait des voyages une passion qu'il raconte sur son blog, Votre Tour du Monde, que bon nombre d'entre vous connaissent sûrement déjà. Lancé il y a quatre ans, il a reçu le prix du meilleur blog de voyage aux Golden Blog Awards 2015. Le site de Bruno Maltor a pour ambition de partager ses aventures sur les routes du monde à l'aide d'articles, de photos et de vidéos ; mais aussi de vous donner envie de partir et de rendre ce rêve possible grâce aux témoignages de nombreux voyageurs et leurs conseils bien avisés.

Rejoignez l'aventure

Fort de son succès, le blogueur passe sa vie aux quatre coins du monde, à tel point qu'il a désormais trop de travail et recherche un(e) stagiaire pour lui donner un coup de main sur son blog. Alors si vous êtes un étudiant français, avec une convention de stage, et souhaitez en apprendre plus sur le métier de blogueur-voyageur, le "meilleur stage du monde" pourrait vous intéresser. Au programme : six mois de rêve entre un appart' de fonction à Prague et une pause café à Tahiti, mais aussi la rencontre de nouvelles cultures et de nouvelles personnes. Bref une nouvelle ligne sur le CV pas dégueu.

On a essayé d'en savoir plus sur Bruno Maltor et sur son binôme idéal. Pour savoir si vous avez le profil, lisez attentivement ce qui suit :

Konbini | Passer six mois en voyage avec quelqu’un, ça demande de bien s’entendre, alors est-ce que tu peux nous dévoiler ton pire défaut (et ta plus grande qualité) ? 

Bruno Maltor | En défaut, disons que je suis ultra impatient. Les files de sécurité à l’aéroport, c’est ma phobie ! Je n’arrive pas à tenir en place quand il s’agit de devoir patienter pour quelque chose qui pourrait se faire si rapidement. En qualité, je pense être pas mal créatif, ce qui est d’ailleurs une obligation en tant que blogueur, quand je vois tout ce que je dois faire au quotidien.

Et inversement, quel est le pire défaut selon toi, ainsi que la qualité la plus importante d'une personne avec qui tu voyages ?

Le plus important, c’est qu’il faut être flexible et savoir faire des concessions : changer ses habitudes, s’ouvrir à d’autres cultures. Ce n’est pas forcément le plus facile ! Le pire défaut serait de se plaindre de façon régulière. Ce n’est pas donné à tout le monde de voyager, et il faut savoir profiter du moment même si tout n’est pas toujours parfait.

T'es plus branché ville, plage, montagne... ? 

Un mix de tout, c’est possible ? Je suis vraiment à l’aise dans tous les milieux que notre planète peut nous offrir : de mes deux mois passés à Brooklyn jusqu’aux treks en Norvège, sans oublier les plages paradisiaques de la Nouvelle-Calédonie. Mon métier fait que je peux découvrir un peu de tout ça, alors je ne me prive pas.

Ta bouffe favorite ?

Étant donné que je suis végétarien (#sauvonslaplanete), je mange tout ce qui se fait à base de légumes avec grand plaisir. Sauf les champignons.

Ton style de musique (histoire qu’il y ait pas d’embrouilles sur la playlist) ? 

Sur ça, je suis clairement open ! En ce moment, j’écoute beaucoup de Petit Biscuit, mais aussi du José González, du Bowie, du Kygo. Vraiment de tout ! Même si j’ai une petite préférence pour la tech house en soirée.

Qu’est-ce qui te fait vraiment péter un câble ?

Le fait de perdre toutes mes chaussettes en voyageant. C’est juste fou, je pars toujours avec pas mal de paires, et je reviens limite pieds nus. Une malédiction qui date d’il y a bien 4 ans au moins…

T'es plutôt du matin ou du soir ?

Disons que le fait de travailler de bon matin me permet de me libérer du temps en fin de journée et donc de pouvoir visiter les lieux où je me trouve. Donc, même si je ne suis pas le plus grand fan du réveil à sept heures du mat’ à la base, il s’avère être top pour profiter au maximum de mon style de vie !

Un truc primordial à savoir sur toi avant d'embarquer dans un voyage pour six mois à tes côtés ?

J’aime mon café bien sucré ! Je plaisante. Je pense que je suis pas compliqué à vivre et ouvert d’esprit donc ça devrait vraiment aller. Pour finir de te convaincre de venir faire ce stage avec moi, dis-toi que tu auras quand même l’occasion de marquer dans la case "expérience" de ton CV : "Meilleur stage du monde", ça pète à l’entretien d’embauche. Et puis ça va vraiment être une expérience riche et professionnalisante.

Il faut prendre quoi dans sa valise ?

Des chaussettes du coup… Et pas trop de vêtements au final. Il vaut mieux partir un peu léger que l’inverse. C’est souvent la première erreur que font les voyageurs et notamment les "tourdumondistes" : ils prennent trop de choses avec eux.

PS : Est-ce que j’ai bien mentionné que le stage sera rémunéré 1 000 euros par mois ?

1

© Bruno Maltor/Votre Tour du Monde

2

© Bruno Maltor/Votre Tour du Monde

3

© Bruno Maltor/Votre Tour du Monde

Retrouvez Bruno Maltor sur Facebook, Instagram et Snapchat