En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Pour lutter contre les stéréotypes de beauté, deux femmes ont organisé un "Anti-Victoria’s Secret Show"

Un "contre-défilé" qui fait plaisir à voir.

Le 28 novembre aura lieu le Victoria’s Secret Fashion Show de Shanghai. Comme tous les ans, des dizaines "d’anges" (c’est-à-dire des mannequins affublées d’ailes), présenteront les créations de la marque lors d’un grand spectacle. Alors que Victoria’s Secret a publié il y a quelques mois une liste des femmes les plus sexy de 2017 qui lui a valu d’être taxée de racisme, la marque tente depuis de mener une politique plus inclusive.

Mais si 50 % des mannequins qui ont été choisies cette année sont issues de la diversité, toutes correspondent encore et toujours aux critères de minceur (bien trop souvent) inatteignables promues par l’industrie de la mode. Pour lutter contre l’idée que seules des femmes grandes et maigres peuvent mettre en valeur des sous-vêtements, deux femmes ont créé un défilé baptisé "Anti-Victoria’s Secret Show".

Alyse et Lexi Scaffidi sont deux sœurs américaines qui ont lancé ensemble la franchise Bitesized, à travers laquelle elles font la promotion du fitness, d’un mode de vie sain et de l’acceptation de soi, via leurs comptes Instagram respectifs. Elles ont voulu lancer le projet de l’Anti-Victoria’s Secret Show pour rappeler que toutes les femmes peuvent être un "ange", le surnom des mannequins de la marque. Elles racontent :

"En fait, nous avons eu cette idée pendant le défilé de Victoria Secret l’an dernier. Alors que nous étions hypnotisées par les designs spectaculaires de la marque, nous avions nous aussi envie d’être des anges. Mais nous savions que ce n’était pas possible."

Si Alyse et Lexi ont toutes les deux des silhouettes toniques, elles savent qu’il y a plein d’autres raisons pour lesquelles elles ne peuvent pas être des anges de Victoria’s Secret. Elles ont donc décidé de prendre les choses en main :

"Recréer un défilé de Victoria’s Secret était notre chance de réaliser le rêve de 21 femmes d’être des anges, et, au passage, nous espérions inspirer d’autres femmes à avoir confiance en elles."

Le défilé qu’elles ont organisé était une véritable célébration de l’inclusivité : d’une femme en fauteuil roulant à une personne amputée, en passant par une femme qui a survécu à un cancer ou encore une mannequin atteinte de nanisme, elles ont toutes arpenté le podium avec assurance, en prouvant qu’il n’y a rien de mal à être différent.

Face aux critiques qu’elles ont reçues, Alyse rétorque : "Ce défilé n’était pas là pour célébrer l’obésité ou l’anorexie, nous l’avons organisé pour nous défaire d’un type de beauté stéréotypé et célébrer les femmes pour qui elles sont."

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

A post shared by Lexi Scaffidi (@bitesizedsis) on

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet