En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Bitwalking, l'application qui fait gagner de l'argent en marchant

L'application Bitwalking propose à ses utilisateurs de générer de la monnaie virtuelle en... marchant avec son smartphone. Une solution pour les marchés émergents ?

2014-09-15-image-8

Il était un temps, pas si lointain, où tout un chacun pouvait facilement mettre un drôle de beurre dans ses épinards avec un simple PC connecté à Internet, à condition d'avoir une foi aveugle dans une crypto-monnaie alors embryonnaire qui promettait, comme tant d'autres avant elles, de révolutionner le monde. Le nom "Bitcoin" bruissait alors dans les sombres alcôves du dark web et, avec lui, les mirages du "minage", le procédé qui permet de gagner des Bitcoins en mettant à disposition du réseau la puissance de calcul de son ordinateur personnel.

En 2015, cette monnaie virtuelle pèse des milliards de dollars, s'échange à 450 dollars US (environ 416,5 €) , et le minage est devenu une activité commerciale, assuré par des sociétés et leurs machines à la puissance formidable. Tant pis pour l'utopie d'une finance collaborative.

Jamais à court d'idées, des développeurs ont peut-être trouvé une parade pour permettre à nouveau à n'importe qui de prendre part à la création d'une monnaie virtuelle et d'en récolter le profit. Cette fois-ci, même plus besoin d'investir dans une machine de guerre informatique, simplement dans une bonne paire de running. Car Bitwalking – c'est le nom de l'appli – transforme le mouvement de la marche en monnaie virtuelle, les Bitwalking dollars (BW$). Le principe est simple, il s'agit d'un système de podomètre transformé : plus la distance de marche est grande, plus le porte-monnaie virtuel se garnit. Taux de conversion : 10 000 pas = 1 BW$, lui-même équivalent à 1 dollar US.

30 000 pas par jour, maximum

Forcément, quand on entend dire que marcher rapporte de l'argent, on imagine tout de suite certains types capables d'investir dans un tapis de course pour marcher toute la journée, alliant l'utile à... l'utile. Peine perdue, les développeurs y ont pensé aussi ! Aussi le gain potentiel est-il limité à 3 BW$ par jour. Ce qui fait quand même 30 000 pas. Ou 3h de marche, selon l'OMS (qui recommande, elle, de marcher 10 000 pas quotidiennement pour maintenir sa tonicité musculaire).

Une fois cet argent gagné, les utilisateurs de Bitwalking pourront, au choix, le convertir en monnaie réelle (avec un taux de change fluctuant soumis à la santé du marché) ou acheter des biens sur la plateforme de vente de l'application. A terme, les concepteurs de Bitwalking espèrent que leur monnaie sera acceptée par des détaillants et d'autres types de commerces et services.

Selon Andrew Whyte, porte-parole de l'entreprise contacté par le Daily Dot, Bitwalking n'est pas une façon de "décerner des points" aux marcheurs ou d'essayer de "rendre ludique" la marche, mais bien de créer une monnaie alternative solide et digne de confiance à destination, entre autres, des marchés émergents. Et pour cause, dans ces pays, l'utilisation de l'Internet mobile et des portefeuilles virtuels explose. Un plan suffisamment ambitieux et réalisable pour intéresser des investisseurs japonais, qui injectaient en novembre dernier 10 millions de dollars pour lancer l'entreprise. Et si la révolution était en marche ?

Science, tech, culture numérique et galéjades. Internet est mon église.