Les Américains préfèrent Dark Vador à Barack Obama et Hillary Clinton

shares

Un journaliste s'est livré à un test de popularité via Google Survey, et le résultat est surprenant : les Américains préfèrent Terminator, Dark Vador ou le requin des Dents de la Mer à la plupart de leurs personnalités politiques.

"Terminator président" ! Alors que la présidentielle américaine approche à grands pas, l'heure est aux sondages. Un journaliste du Washington Post s'est livré à une amusante expérience : comparer les scores de popularité d'hommes et de femmes politiques à ceux... de personnages de fiction. Et le résultat est surprenant, puisque les personnalités imaginaires sont loin, très loin devant n'importe quel personnage réel.

Ainsi, selon ce petit test, c'est Terminator, Dark Vador ou le requin des Dents de la mer qui devrait gagner la présidentielle 2016, devant la démocrate Hillary Clinton ou le républicain Rand Paul. Le personnage de fiction le moins populaire est Voldemort alors que la personnalité réelle la plus détestée est le milliardaire Donald Trump. L'être non-imaginaire le plus apprécié est le sénateur (et candidat à la présidentielle) Bernie Sanders.

Le journaliste s'amuse de la popularité de Terminator, qui coïncide avec celle de Schwarzy en tant qu'homme politique :

Parmi les monstres de films, Terminator est en tête. C'est relativement logique, sachant que le plus célèbre Terminator a été joué par Arnold Schwarzenegger, qui a été convaincant en tant que gouverneur de la Californie. (Et Terminator est devenu gentil).

"Ne prenons pas tout ça trop au sérieux"

Il convient tout de même d'expliquer un peu comment ces informations ont été recueillies. Le journaliste du Washington Post s'est appuyé sur un précédent sondage de popularité politique, qu'il a enrichi d'un sondage réalisé sur Internet, auprès de 1000 utilisateurs de Google.

Il explique :

Pour contextualiser un peu ces chiffres, j'ai posté quelques questions sur Google Consumer Survey à propos de célèbres méchants de cinéma. Je les ai formulées de manière aussi semblable que possible à celles du [sondage précédent], pour qu'elles soient les plus comparables possible. Mais soyons clairs : on est en train de comparer des personnes de fiction/robots/animaux/sorciers à des vraies personnes, donc essayons de ne pas prendre tout ça trop au sérieux.

Faisons donc preuve de second degré. Mais ça doit quand même faire mal d'être moins populaire que le mec qui a tué les parents de Harry Potter.

Le "sondage" réalisé par le journaliste. (Crédit image : Washington Post)