5 artistes qui célèbrent les femmes à suivre sur Instagram

On vous a déniché cinq artistes à suivre impérativement sur Instagram. Ils ont en commun leur amour pour la femme, les couleurs et les voyages.

Si Pinterest a été le réseau social de référence pour les artistes, aujourd’hui, Instagram l’a quasiment remplacé en devenant indispensable. Effectivement, bien plus qu’une simple application où l’on partage des photos, cette plateforme permet de donner énormément de visibilité à son travail.

Si ce réseau social peut être critiquable sur certains points, il nous a tout de même permis de trouver ces cinq artistes tous plus talentueux les uns que les autres. On vous invite à les découvrir au plus vite afin de colorer votre fil d’actu ! Les femmes sont leur point commun, et tous réussissent à les magnifier avec une palette de couleurs qui leur est propre.

#1 Isabelle Feliu et ses illustrations sensuelles et tropicales

Isabelle Feliu est une illustratrice québécoise d’origine hondurienne qui vit à Oslo. Diplômée de l’école supérieure de mode de Montréal, la jeune artiste délaisse les silhouettes longilignes au profit de nouvelles courbes plus généreuses et révélatrices de notre époque. À mi-chemin entre Gauguin et Matisse, son travail prône la diversité, incite aux rêves et nous donne envie de flâner sous les tropiques. Ses voyages sont sa principale source d’inspiration et avec ses aquarelles, Isabelle nous transporte aux quatre coins du monde.

Les couleurs sont omniprésentes et variées car elle aime "les contrastes éclatants", comme elle nous l’a expliqué. Isabelle magnifie les rondeurs et permet ainsi à de nombreuses femmes de s’identifier et d’assumer leurs formes. Pourtant, c’est inconsciemment que l’illustratrice exploite ce thème. "Mon travail n’est pas tant engagé, il reflète avant toute chose ma façon de rêver", dit-elle. Si Isabelle s’est lassée des silhouettes élancées et minces du monde de la mode, elle espère pouvoir très prochainement lancer sa ligne de vêtements et d’accessoires inspirée de ses illustrations. Si vous avez envie de soleil et de tropiques, c’est par ici.

#2 Natalia Vico et ses illustrations mélancoliques et paisibles

Natalia Vico est une illustratrice madrilène qui vit actuellement à Annecy. Passionnée de design d’intérieur, la jeune artiste essaie d’incorporer le plus d’objets possible dans ses peintures. L’artiste-peintre nous confie s’inspirer de l’univers cinématographique de Pedro Almodóvar. Natalia peint, elle aussi, principalement des femmes dans leur quotidien. Nous découvrons ses personnages dans des décors intérieurs, qui sont toujours agrémentés de fleurs et de plantes. Ses peintures dévoilent également de nombreux jeux d’ombre, inspirés des lumières de son pays natal.

La mode est également une forte inspiration pour la peintre. "J’aime peindre toutes ces femmes dans des beaux vêtements de créateurs, que je ne pourrai certainement jamais m’offrir !", s’exclame-t-elle. Son travail mêle subtilement la mélancolie à l’ironie et la sensualité à la timidité. Se dégagent de ses tableaux une pureté et une paisibilité indescriptibles, qui nous ont immédiatement touchés. Prochainement, Natalia se concentrera principalement sur ses expos à venir dans l’année. L’artiste espagnole confie également qu’elle espère pouvoir (enfin) lancer son site en ligne, où nous pourrons découvrir quelques surprises. Pour plus d’infos, c’est par ici.

#3 Tito Alonso et ses illustrations solaires et sexy

Une publication partagée par Cremaet (@cremaet) le

Tito Alonso est un artiste espagnol originaire de Sitgès, une petite ville de pêcheurs près de Barcelone. Après des études en ingénierie du design industriel, Tito décide de voyager. Novice dans le milieu de l’art, c’est durant son périple qu’il découvre l’illustration et s’y essaye. C'était il y a quatre mois seulement. La beauté des hommes et des femmes l’a toujours passionné, et ce sont toutes les discussions et toutes ces personnalités différentes qui nourrissent son inspiration. Aussi, l’artiste Olga Capdevila l’a très largement inspiré dans son parcours artistique.

Depuis toujours, il prête une attention particulière aux détails. "J’adore observer les gens et analyser les couleurs de leurs vêtements et accessoires, ainsi que les formes de leur corps, de leurs lèvres, de leurs cheveux et de leurs yeux. Plus j’observe et plus je trouve chaque personne séduisante", nous explique-t-il.

"Je suis passionné par la séduction féminine et le pouvoir des femmes. J’ai le sentiment que les hommes n’ont jamais su apprécier la vraie beauté des femmes car bien trop souvent ils se sentent supérieurs à elles", nous confie-t-il. Quant à ses futurs projets, Tito souhaite avant tout perfectionner sa technique tout en prenant confiance en ce qu’il crée. Cet été, il aura l’opportunité d’organiser sa première exposition à Barcelone. Pour découvrir le travail de Tito, c’est par ici.

#4 Ana Leovy et ses peintures exotiques qui subliment les femmes

Ana Leovy est une artiste-peintre mexicaine qui a toujours souhaité, à travers son travail, célébrer les femmes et la diversité. Ses tableaux sont des explosions de couleurs et représentent des femmes de tout horizon, avec de magnifiques bijoux et de sublimes tenues aux multiples motifs. Inspirée par le mouvement expressionniste et le fauvisme, l’artiste s’amuse avec les couleurs afin d’exprimer au mieux sa vision de la beauté extérieure et intérieure.

Elle confie : "Les couleurs de mes tableaux traduisent mes sentiments au moment où je crée. Mon art tend à représenter des femmes fortes et confiantes, qui vivent dans un monde où la frontière entre la réalité et l’imaginaire est très floue. J’espère juste inspirer les gens d’une façon positive." Dans les semaines à venir, la jeune artiste se concentrera principalement sur ses prochaines expositions. Pour découvrir le travail d’Ana, c’est par ici.

#5 Léa Augereau et ses peintures méditerranéennes

Originaire de La Rochelle, Léa fait ses débuts dans la mode et a commencé la peinture il y a deux ans. Son quotidien est une constante source d’inspiration et les couleurs son mot d’ordre. "J’ai toujours beaucoup aimé utiliser et jouer avec la couleur, et ce aussi bien dans le textile que dans la peinture. Selon les périodes, j’ai eu plusieurs obsessions pour des couleurs différentes. J’ai toujours été passionnée par la précision des couleurs dans mon travail", explique-t-elle.

Si Léa admet peindre majoritairement des femmes, elle explique que cela vient de son histoire personnelle et des nombreuses injustices auxquelles elle a été confrontée en tant que femme. Sa colère se traduit en peintures colorées qui dévoilent des femmes fortes, différentes et soudées. Si ses futurs projets se concentreront principalement sur la mode, l’artiste-peintre souhaite dans un futur proche pouvoir mêler ses deux passions. Et nous avons hâte de découvrir le résultat. Pour entrer dans l’univers de Léa, c’est par ici.