En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

20 000 lieux sur la Terre : la mystérieuse couleur du lac Hillier en Australie

Notre chère planète regorge d’endroits extraordinaires et atypiques. Notre série 20 000 lieux sur la Terre vous propose d’en découvrir quelques-uns. Cette semaine, on vous emmène en Australie-Occidentale, à la découverte d’un mystérieux lac rose…

Lac Hillier vu du ciel. (© hillierlake.com)

Du Sénégal, en passant par l’Espagne, l’Australie ou le Canada, d’intrigants lacs roses fascinent et attirent toujours plus de touristes et de photographes. L’Australie-Occidentale en particulier en compte de nombreux, mais le plus célèbre, le lac Hillier situé sur l’île du Milieu (Middle Island) au sud-ouest du pays, reste une énigme. En effet, l’origine de la couleur rose bonbon de cet étang de 600 mètres de long demeure inexpliquée.

Bordé par des dunes de sable et des forêts denses d’eucalyptus, le lac offre un contraste saisissant avec la nature verdoyante et l’océan Austral. Un paysage d’autant plus fascinant qu’il n’est véritablement observable que depuis les airs.

Plusieurs hypothèses mais aucune certitude

Ce lac a été découvert par des Occidentaux au début du XIXe siècle. Les explorateurs et scientifiques ont d’abord pensé que cette couleur rose venait du fond du lac Hillier. Une hypothèse plausible mais peu probable puisque l’eau conserve sa couleur rose lorsqu’elle est recueillie dans un verre par exemple. Certains avancent que, comme les autres lacs roses de la région, sa couleur est due à un pigment rouge issu d’une bactérie microscopique et résistante au sel. D’autres encore évoquent une algue, la "dunaliella salina", qui prolifère particulièrement dans les marais salants.

Lac Hillier vu du ciel. (© hillierlake.com)

Plusieurs hypothèses donc mais aucune certitude. En revanche, les scientifiques affirment que malgré sa teinte très "chimique", l’eau du lac ne représente aucun danger pour la santé, et il est donc possible de s’y baigner. Vu sa haute concentration en sel, semblable à celle de la mer Morte, vous risquez davantage de flotter plutôt que de nager à proprement parler. Néanmoins, il vous faudra emprunter un chemin périlleux pour y accéder puisque le lac est situé au cœur d’une réserve naturelle protégée depuis 2012 qui ne compte que quelques chemins escarpés, fréquemment fermés ou hors d’accès pour cause de feux de bush. Pour l’admirer, il reste l’option du survol en hélicoptère, coûteux et pas franchement écolo (et l’hélicoptère ne vous dépose pas sur la zone qui est, rappelons-le, protégée).

Le site officiel du lac vous recommande alors d’aller faire trempette au "Pink Lake", un autre lac rose situé non loin et plus facile d’accès, à sept kilomètres seulement de la ville d’Espérance.

Lac Hillier vu du ciel. (© hillierlake.com)

Lac Hillier vu du ciel. (© hillierlake.com)