Archive for the ‘MUSIC’ Category:

Concours : 2 places pour le concert unique de YG au Cabaret Sauvage

Sorti en mars dernier, le premier album de YG My Krazy Life a fait du bruit avec notamment My Nigga, le premier extrait non loin du milliard de vues. Le rappeur américain sera en concert unique en France samedi 6 décembre au Cabaret Sauvage à Paris. On a 2 places pour vous !  (more…)

Concours : The Dø en concert privé Fnac le 9 octobre au Café de la Danse

Dans le cadre des 60 ans de la Fnac, l’enseigne lance une grande opération «Evènements Fnac 60 ans». Pour lancer les festivités, un concert privé de The Dø est organisé le jeudi 9 octobre à 20h30 au Café de la Danse. On fait gagner 6 places ! 

Dan Levy et Olivia Merilahti

Dan Levy et Olivia Merilahti

Six ans après A Mouthful, trois ans après Both Ways Opens JawsThe Dø est de retour sur la scène indé française avec leur nouvel album Shake Shook Shaken. En tournée dans toute l’Europe, le duo passe par le Café de la Danse ce jeudi. Sortie en septembre dernier ce troisième album nous surprend, tant il réussit à donner une chaleur pop à des instruments à l’origine froids. L’ampleur de la voix de Olivia Merilahti prend tout son sens sur ce nouvel album. En attendant, on écoute Miracles (Back In Time) extrait de l’excellent album :

Pour gagner 3×2 places pour le concert, 3 étapes :

1/ Partagez cet article sur Facebook

2/ Likez Konbini

3/ Envoyez un mail à concours@konbini.com avec pour objet “CAFÉ DE LA DANSE”, avec vos nom, prénom et adresse mail.

Sodasound Party : Chateau Marmont, Permanent Vacation, Marius & Cesar à la Bellevilloise

C’est parti pour une nouvelle saison des soirées Sodasound ! La première édition aura lieu à la Bellevilloise le 3 octobre avec une belle écurie. Si ça vous tente, on a 4 places pour vous.  (more…)

Concours : Jamaica à la Maroquinerie le 11 octobre

Les deux parisiens de Jamaica seront à la Maroquinerie le 11 octobre pour défendre leur second album Ventura, sorti en mars dernier. A cette occasion, Konbini a le plaisir de vous offrir 3×2 places. 

Ce deuxième opus Ventura, enregistré entre Paris et Los Angeles a notamment été produit par Laurent d’Herbécourt (Bankrupt! de Phoenix) et Peter Franco, ingénieur du son de “Get Lucky” et Random Access Memories pour Daft Punk et producteur de la chanson “I Think I Like U 2″ pour Jamaica. Le déplacement est conseillé.

Pour gagner 3 étapes :

1/ Partagez cet article sur Facebook

2/ Likez Konbini

3/ Envoyez un mail à concours@konbini.com avec pour objet “JAMAICA”, avec vos nom, prénom et adresse mail.

Plus d’informations sur l’event facebook

Festival Tanger Tanger à la Gaité lyrique : des artistes, un zouk et du couscous

Du 25 au 28 septembre, la Gaité Lyrique et Konbini vous invitent dans la ville du détroit pour le festival Tanger Tanger. Au programme, 4 jours de films, de concerts, de rencontres, un pop up souk et un couscous party ! (more…)

La Femme : une session acoustique dans l’ombre d’une église

La Femme sont sans arrêt en tournée depuis la sortie de leur premier album, Psycho Tropical Berlin. Alors qu’ils faisaient un détour par la capitale, nous leur avons donné rendez-vous dans une église de banlieue pour une session acoustique dans l’esprit du groupe : sombre et mystérieux.

Perché à l’orgue en haut de la mezzanine, Marlon guide ses disciples pour un des morceaux clé de leur album : “La Femme”.

Vidéo tournée à l’église St Vincent de Combs-la-Ville (77). 

Concours : N.A.M.E Opening au Showcase le 5 septembre

Du 19 au 20 septembre prochain, aura lieu Le N.A.M.E Festival près de Lille. En attendant, les festivités commencent dès le 5 septembre au Showcase pour l’Opening. On vous offre 3×2 place, ça vous dit ? 

(more…)

33 ans d’industrie musicale résumés en un gif

De 1980 à 2013, le site Digital Music raconte à travers un gif, moche mais passionnant, l’histoire de l’industrie musicale. 

gif

Illustrer l’industrie musicale et son évolution de 1980 à 2013, voilà l’idée qu’a essayé (avec succès) de rendre compte le site Digital Music. Par quel moyen ? Rien de plus simple : un gif-camembert qui rassemble des données du marché américain de la musique et qui refait surface ces derniers jours.

Il nous est permis, à travers des pourcentages précis, de connaître les variations des parts en fonction des formats : les vinyles, les cassettes, les CDs, le MP3, accompagnés d’autres formes de revenus qui se nichent dans les DVDs musicaux ou les albums téléchargés légalement sur Internet.

Le plus impressionnant réside dans la sélection naturelle des formats : la cassette dévore le vinyle, le CD mange la cassette et le MP3 et l’émergence d’Internet grignotent les parts des ventes physiques, toutes catégories confondues.

L’évolution de l’industrie musicale de 1980 à 2013

D’une manière inévitable, et alors qu’il possédait 93% de part de marché en 2003, le CD n’est plus qu’à 49% en 2010 alors qu’une dizaine de nouvelles formes de revenus se son empressées de l’affaiblir. Des sources variées qui grignotent les recettes d’un format considéré comme dépassé.

Trois ans plus tard, l’état de l’industrie musicale a encore évolué. Si en 2010 le CD conviait près de la moitié des ventes, il n’est plus qu’à 30% en 2013. Un effondrement qui profite aux téléchargements de single (22,4% pour 19,1% en 2010) ainsi qu’aux téléchargements d’albums (17,6% pour 12,4% en 2010).

Cette capture d’écran l’année en 2013 permet aussi d’illustrer à la fois la progression du vinyle (LP/EP à 3% au lieu de 1,3% en 2010) et la montée des souscriptions digitales, de Spotify à Deezer. De 3% en 2010, le pourcentage à triplé pour atteindre 9% en 2013. Pendant ce temps, SoundCloud se met aux publicités.

Musique

L’année 2013 pour l’industrie musicale : le physique s’effondre, le numérique prend la relève.

Article mis à jour le 25 août 2014

Concours : 3 pass 3 jours à pour prendre La Route du Rock

Du 13 au 16 août prochain, aura lieu La Route du Rock. A cette occasion, nous sommes heureux de vous offrir 3 pass 3 jours pour valser sur la plage et les remparts de St Malo.   (more…)

Le meilleur des BO de Tarantino en 25 titres

Quelques jours après la disparition de Bobby Womack, Konbini a décidé de ressortir sa compilation des 25 meilleurs titres du cinéaste américain. 

Chez Quentin Tarantino, la bande-originale fait partie intégrante de l’équation sophistiquée de ses films. Le réalisateur est autant un DJ des images que des sons qu’il choisit en fonction de sa mise en scène et du thème du scénario.

Et jamais il n’engagera un orchestre pour qu’une partition colle à un plan, une fusillade ou une voiture qui s’éloigne : c’est contraire aux principes d’un réalisateur qui, tout au long de sa carrière, a samplé pour mieux créer.

Dans une interview accordée au New York Times, Quentin Tarantino explique sa démarche, sa façon de faire :

J’ai une énorme collection de disques que je range dans une pièce spéciale à côté de ma chambre. Cela ressemble à la boutique d’un disquaire d’occasions, avec des posters et des bacs répartis par genres [...].

Quand je suis prêt à écrire un nouveau film, ou que je pense à une histoire et que je pars de zéro, je vais dans cette pièce et essaye de trouver de la musique pour le film – d’autres BO, des chansons, peu importe. Lorsque je trouve quelques morceaux, je me rapproche un peu plus de la concrétisation du film. Qui sait si ces deux ou trois chansons finiront dans le film? Mais cela me permet d’avancer.

Boulevard de la Mort n’aurait pas la même saveur sans April March et son Chick Habit; Kill Bill sans Nancy Sinatra et son cultissime Bang Bang; Inglorious Basterds sans David Bowie et son Cat People (Putting Out Fire) juste avant de mettre le feu au cinéma de Shosanna Dreyfus; Pulp Fiction sans Son of A Preacher Man; Reservoir Dogs sans George Baker Selection et son Little Green Bag. Enfin, Jackie Brown n’aurait pas la même saveur sans son introduction dont la signature musicale provient de Bobby Womack : “Across 110th Street” de 1972.

De Johnny Cash, qui avait été employé dans son tout premier film intitulé My Best Friend’s Birthday, à 2Pac et James Brown, réunis pour Django Unchained, retour sur les 25 meilleures chansons contenues dans les BO de Quentin Tarantino.

-> À lire : NTM, Kendrick Lamar, 50 Cent : la soul de Bobby Womack dans le hip-hop