En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

victor enrich

Victor Enrich, le photographe qui déforme les villes

Illustrateur 3D dans l'architecture il y a sept ans, Victor Enroch a changé de vie pour se lancer dans la photographie. Sa particularité : la modélisation 3D qui lui permet de déconstruire des paysages urbains pour en faire des décors surréalistes.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Des immeubles distordus, des maisons allongées, et des bâtiments qui flottent dans les airs... On se croirait tout droit sorti d'Inception, le film de Christopher Nolan dans lequel les personnages, une fois endormis, parviennent à faire tout ce qu'ils veulent avec le décor. Victor Enrich, photographe barcelonais, ne capture pas ses clichés dans ses songes mais utilise la modélisation 3D. Une pratique intimement liée à son ancienne vie d'architecte. Il a décidé de laisser cette carrière de côté pour se consacrer pleinement à ce qu'il aime : la photo.

Konbini | Pourquoi avoir délaissé l'architecture pour la photographie ?

Victor Enrich | J'aime particulièrement la photographie car elle permet de découvrir des lieux inattendus et un peu chancelants, dans de belles conditions de lumières atmosphériques. Mon travail est majoritairement autobiographique. Je veux dire par là que chacune de mes photos détient une information de ma vie personnelle. Parfois, cette relation paraît évidente et transparente. Mais il arrive qu'elle soit difficile à établir, même pour moi.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

| Pourquoi tu utilises la modélisation 3D ?

La modélisation 3D ainsi que l'infographie 3D sont des techniques que j'utilisais quand je travaillais comme architecte et illustrateur 3D. Je connais ces outils depuis des années et je pense avoir assez d'assurance pour plancher sur des projets complexes. Le but est de trouver des façons de créer des formes innovantes.

Cherches-tu à montrer quelque chose de particulier dans des photos ?

Non, rien en particulier. Je n'aime pas tellement réfléchir à l'avance quand je bosse sur un modèle. J'essaye, autant que possible, de laisser libre cours à mon intuition, et je tente de forcer mon côté rationnel d'accepter tout ce qui peut en découler. Dans ce sens, mon esprit est un peu mon ennemi numéro 1.

| Tu étais illustrateur 3D avant. Ce métier ne te manque pas ?

Pendant près de 10 ans, après avoir étudié l'architecture j'ai travaillé en tant qu'illustrateur 3D, j'ai beaucoup apprécié faire ça. J'ai été en freelance, et je gagnais bien ma vie, surtout en Espagne où l'industrie du bâtiment se maintenait bien.
Mais en 2006 ou 2007, vers la fin de cette période, j'ai commencé à m'ennuyer. Je trouvais mes missions de plus en plus en répétitive et je ne voyais plus d'intérêt à faire ce que je faisais.

Je devais décider ce que j'allais faire de ma vie professionnelle. J'avais plusieurs options : rester sur des projets pénibles et sans intérêt, le choix sûr et sans risque. Abandonner le domaine de l'architecture pour aller visiter la Chine ou les Emirates, ou alors je pouvais expérimenter les différentes façons d'utiliser la 3D dans la photo architecturale. Maintenant, tu sais déjà pour quelle solution j'ai optée ! Et mon ancienne vie ne me manque pas.

| Comment vois-tu ton travail dans un avenir proche ?

Ce n'est pas très concret dans ma tête. Je suis en constante évolution. Mes conditions de vie ont bien changé depuis ces dernières années, c'est normal de penser que mes nouveaux travaux seront différents aussi. Je suis vraiment impatient de savoir ce que l'avenir me réserve, parce qu'il est toujours incertain.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Crédits : Victor Enrich.

Pour avoir un aperçu plus large du travail de Victor Enrich, vous pouvez aller visiter son site.