Paypal et Konbini s'associent afin de vous faire découvrir la meilleure manière pour faire vos cadeaux de groupe.

Ces signaux qui montrent que vous avez raté votre cadeau de Noël

Rater un cadeau de Noël est un drame tristement banal. Et c’est pire quand on ne s’en aperçoit pas tout de suite. Voici donc quelques techniques pour éviter ça, et pouvoir changer le cadeau aussi vite que possible.

Pour éviter que l’humanité ne s’effondre et que des milliers de familles ne volent en éclat chaque année, nous respectons tous une même loi tacite : on ne critique pas les cadeaux de Noël. Ce n’est pourtant pas l’envie qui manque. Et pour cause. Entre la vieille tante que l’on ne voit jamais, le grand-père qui vous considère encore comme un gosse et cette cousine qui veut vous convertir au scrapbooking depuis si longtemps, les drames ordinaires se comptent par centaines.

Sauf que parfois, c’est vous qui débarquez avec un choix de cadeau foireux. Konbini et PayPal vous expliquent donc comment vous en apercevoir tout de suite et réparer votre erreur.

Les petites phrases et les tournures qui piquent

C’est une règle absolue : quand on reçoit un cadeau, il faut dire quelque chose. Et – à moins d’avoir quatre ans – pas simplement "merci". Après avoir ouvert votre paquet, vos proches vous lanceront donc toujours un petit quelque chose qui, sans qu’ils s’en aperçoivent, contient tout ce qu’ils ressentent. Voici quelques traductions littérales des phrases qui veulent dire que vous avez tapé quelque part entre la faute de goût, l’absence d’inspiration et le je-m’en-foutisme complet.

"Non mais, c’est vraiment super mignon !" = Tu l’as choisi dans le noir ? Les yeux fermés ? Bon, je t’aime quand même, mais ne t’avise pas de recommencer.

"Ah mais c’est super, comme ça je l’aurai en double si jamais je le perds" = On se voit cinq jours par semaine et tu ne sais toujours pas que j’ai déjà 32 marinières ? Si j’en perds 31, j’en ai encore une de rechange.

"Je n’y aurais jamais pensé moi-même !" = Pour rien au monde, je ne me serais infligé une telle horreur.

Les micro signes des mentalistes

Vous l’aurez compris, les mots peuvent avoir un double sens, que nous pouvons contrôler. À l’inverse, certains gestes nous échappent totalement et révèlent nos sentiments les plus profonds. Et le plus souvent, ce n’est pas la peine d’être Patrick Jane pour capter que la personne en face de vous a une bonne grosse envie de chialer en ouvrant votre cadeau.

Sachez par exemple que quelqu’un qui ment sur le plaisir de recevoir cette salière en forme de ballon de foot aura tendance à se toucher le visage, à se gratter, à donner beaucoup de détails sur ce qu’il va en faire, et fera plus des petits gestes en gardant les mains près de son corps que des mouvements amples.

Quant à la tristesse, elle se détecte par des micro expressions faciales telles qu’un léger rehaussement du milieu des sourcils ainsi que des commissures des lèvres, et des paupières tombantes. Attention, ça ne reste que 0,25 seconde sur le visage de votre cible avant de disparaître.

Le comportement post-ouverture

L’effet d’un cadeau dure cependant bien plus qu’un quart de seconde. Ainsi, de la même manière qu’une personne comblée sera d’humeur joyeuse all night long, quelqu’un de déçu aura du mal à le cacher au-delà de la session d’échange de cadeaux. Pour être fixé sur votre performance, il vous suffira donc souvent d’observer votre cible pour le reste de la soirée.

Si elle parle de votre cadeau aux autres, qu’elle le garde à la main, le tourne dans tous les sens et le tripote sans cesse, c’est que vous avez été bon. Si par contre, elle le laisse là où vous le lui avez filé et n’en fait plus jamais mention jusqu’au lendemain, voire vous évite, c’est l’inverse. Plutôt logique et sans appel.

Les photos qui ne trompent pas

À une époque où presque tout le monde a un smartphone et où Instagram est encore le meilleur outil de mesure du cool, l’analyse des photos que votre cible fait de votre cadeau vous en dira très long sur son état d’esprit. Pour faire simple, un selfie avec le présent en question est une victoire, car il indique un post imminent sur les réseaux sociaux.

Par contre, une série de photos dudit cadeau sous toutes ses coutures annonce un irrémédiable et gigantesque fail. Pourquoi ? Parce que ça veut dire que votre présent va finir sur un site d’échange de cadeaux, voire directement sur eBay. Ben ouais, bienvenue dans le monde moderne.

L’avis des autres, et le vôtre

Si la personne qui reçoit votre cadeau ne vous avouera jamais à quel point elle déteste votre idée, elle le dira peut-être auprès des autres membres de votre groupe commun. Famille, boulot ou bande de potes, on a toujours besoin de se confier après une déception. Ou même de se moquer un peu pour faire passer la pilule.

N’hésitez donc pas à questionner les autres. Eux ne mâcheront pas autant leurs mots que votre cible. Ne serait-ce que pour mettre leur propre cadeau en avant. Une fois cette démarche faite, si vous doutez encore, interrogez-vous vous-même. Car le simple fait que vous doutiez est la meilleure preuve de votre magnifique plantade. Et au fond de vous, vous le savez pertinemment.

Bref, vous l’aurez compris, avec les bonnes techniques, un cadeau raté n’est pas bien difficile à détecter. Mais même à ce stade, votre échec n’est pas une fatalité si vous parvenez à le reprendre des mains de son destinataire. En effet, si vous l’avez acheté via PayPal, le site de paiement en ligne vous permet de le renvoyer sans payer de frais de retour. Oui, vous avez compris, vous avez une nouvelle chance de faire plaisir. Alors ne la gâchez pas s’il vous plaît.

Paypal et Konbini s'associent afin de vous faire découvrir la meilleure manière pour faire vos cadeaux de groupe.