En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Sally Hewett, l'artiste qui brode en 3D les corps imparfaits

Avec ses broderies en relief, l'artiste anglaise Sally Hewett célèbre tous les types de corps.


La broderie peut parfois être provocatrice et innovante, comme le prouve Sally Hewett, une artiste anglaise qui vit à Canterbury, dans le Kent. Celle-ci utilise comme cadre pour ses œuvres un canevas rond de broderie. À l'intérieur du cercle, elle recrée des parties du corps humain : des bouts de fesses, des seins, des sexes masculins... dont les formes sont toutes réalistes.

Sally Hewett, qui a fait ses études au Kent Institute of Art and Design, raconte :

"C'est dans la deuxième partie de mes études d'art que j'ai commencé à broder en tant qu'artiste, ce n'était pas vraiment une décision consciente. Alors que je brodais une fleur en utilisant le canevas rond en bois dont j'ai hérité de ma grand-mère, le centre de la fleur s'es mis à ressembler à un téton.

C'était spontané et pas intentionnel du tout : c'était là, soudainement, sous mes yeux. Le canevas entourait le téton, comme si c'était un sein. Je me suis dit que c'était trop intéressant pour l'ignorer. J'aimais bien la déconnexion entre le sujet et le médium. C'est comme ça que j'ai commencé, et peu à peu je me suis mise à le faire en trois dimensions."



Sally Hewett a appris les techniques de la broderie et de la couture au sein de sa famille, notamment aux côtés de sa grand-mère couturière. Cependant, elle utilise aussi des techniques de tapisserie, l'art de recouvrir des objets de tissus :

"Personne ne m'a appris ça par contre. C'est juste arrivé un peu sous forme d'osmose. Quand j'étais enfant, notre maison était toujours pleine de choses qui avaient été cousues ou faites par quelqu'un de la famille, donc je pense que d'une certaine façon, j'ai juste appris comment faire moi-même les choses."


Certaines de ses œuvres peuvent lui prendre jusqu'à deux semaines de travail : "Ce fut le cas de Silver-Tongued, qui a plein de nœuds français qui m'ont pris des heures."

L'artiste dit être très inspirée par les corps :

"Mon propre corps, les corps des célébrités, les corps que je vois sur Internet et les programmes télés, notamment les médicaux et les chirurgicaux, comme le show Embarrassing Bodies. Mon œil n'est pas vraiment attiré par les corps jolis et parfaits, mais plus par des corps particuliers avec leurs propres caractéristiques."


Elle conclut:

"Parce que j'aime plein de type de corps différents, j'aimerais que mon travail soit une célébration de tous les corps : gros ou maigres, poilus ou imberbes, jeunes ou vieux, femmes ou hommes."

Rédactrice en chef adjointe. Mode, art, culture web, kitsch, paillettes et licornes.