En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En images : quand les mamies se mettent au street-art à Lisbonne

À Lisbonne, un "gang" de mamies fait du street-art et apprend aux autres seniors les rudiments de cet art de rue. La grande classe.

Les mamies du gang Lata 65

Les mamies du gang Lata 65

Vous n'avez jamais vu une grand-mère faire du graffiti ? Et bien vous ne pourrez plus le dire. À Lisbonne, un "gang" de mamies a envahi les rues de la capitale portugaise pour remplir les murs de leurs dessins, comme nous l'apprend le magazine Ijsberg. Baptisé Lata 65 ("lata" veut dire "bombe de peinture"), le groupe a pour vocation d'apprendre aux seniors les bases du street-art. 100 personnes aurait déjà bénéficié des conseils de ces mamies expertes, comme l'indique MessyNessyChic.

De plus, les Lata 65 créent leurs propres pochoirs. Drôle de prime abord, leur initiative est un véritable moyen de supprimer les barrières et de rapprocher les jeunes et les seniors en montrant que le street-art n'est pas réservé à une seule tranche d'âge. Aidées de street-artists qui leur servent de guides, les mamies redonnent des couleurs à certains quartiers délabrés. Nous, on a envie de leur dire : respect.

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

© Rafael Marchante

Pour voir plus de photos de ces mamies graffeuses, rendez-vous sur le Facebook de Lata 65