En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En images : les tatouages de Mariusz Trubisz nous reconnectent à la nature

Cet artiste polonais illustre notre rapport à la nature avec des représentations de corps féminins.

Dans ce monde pollué par la technologie, il est parfois difficile de se souvenir de la nature la plus sauvage. Heureusement, l’art est toujours présent pour nous ramener à Mère Nature. Le travail de Mariusz Trubisz, un tatoueur basé à Wroclaw, en Pologne, est particulièrement centré sur la symbiose entre la nature et les humains. Il confie à Konbini :

"Tout a commencé il y a trois ans quand j’ai fait une série de dessins autour de l’idée que nous, la race humaine, contrôlons la nature d’une manière horriblement oppressive, et qu’un jour, Mère Nature pourrait contre-attaquer."

Devenu tatoueur en 2009, l’artiste de 31 ans explique qu’il a dû adapter ses méthodes de travail à sa nouvelle philosophie, ce qui l’a amené à développer un style à la fois unique et poétique, qui nous rappelle le lien indéfectible qui nous connecte à l’environnement.

Si l’artiste admet qu’il adore regarder les plantes pousser et s’adapter à leur environnement, son esthétique est également nourrie par la pop culture, l’art du collage et la photographie érotique vintage. En mélangeant des lignes fines et des couleurs vives, Mariusz Trubisz flirte avec le surréalisme et explore les limites du tatouage contemporain.

"Je ne voulais pas que mes dessins soient trop radicaux, alors j’ai décidé d’utiliser le corps féminin comme un symbole de la beauté que nous risquons de perdre. J’ai dessiné des plantes qui poussent sur des femmes nues et j’ai trouvé que, d’un point de vue aussi bien figuratif qu’esthétique, cela correspondait à l’image que je cherchais."

Au-delà de son message en faveur de l’environnement, Mariusz Trubisz voit aussi le body art comme un vecteur d’espoir pour l’humanité. Selon lui, tatouer est un échange d’énergie entre les artistes et leurs clients. Ce n’est donc pas seulement un ornement pour le corps, mais aussi un facteur de changement positif pour nous tous, à l’échelle de l’individu comme de la société.

"J’essaye de rester ouvert à toutes les idées que me présentent mes clients. Chaque personne que je rencontre dans ma carrière de tatoueur peut me guider vers des zones de mon imagination que je n’aurais pas explorées seul."

Vous pouvez suivre Mariusz Trubisz sur Instagram et découvrir une partie de son travail ci-dessous :

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Writer for tattoo and art related medias, as well as author of crime novels. I live in Paris.