En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En images : plongée dans le culturisme naturel à la française

Deux photographes, Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian, ont plongé dans le monde du culturisme naturel en France. Un sport qui se pratique sans aucun produit dopant. 

Si des gens comme Lou Ferrigno, Arnold Schwarzenegger et autres rustres américains de Muscle Beach restent les figures culturelles dominantes du monde culturiste, un nombre surprenant d’athlètes intransigeants se ruinent chaque année pour entrer en compétition dans des salons de culturisme au fin fond de la France.

Les photographes Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian ont infiltré l’univers de ce sport discret, dont les participants se vantent de ne faire utilisation d’aucun produit dopant. Même si l’événement est très prisé, il n’y a pas de sponsors ou de financement et les participants gagnent des médailles de pacotille et de minuscules récompenses –financées par une partie des entrées.

Un monde insoupçonnable

En arrivant à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines à l'occasion de la première partie des qualifications régionales de Paris, Glorion et Pazoumian ont eu droit à un premier aperçu d'une réunion pas comme les autres. Familles et amis se rassemblent dans de petites salles communes miteuses, chaise pliante sous le bras et stand de nourriture personnel, pour jouer la mascotte de leur champion. Comme le soulignent les deux photographes français, l'on peut croiser au sein de ces salons de culturisme naturel autant de jeunes pères, des grands-parents que des personnes âgées ou des enfants.

Des mois durant, les athlètes s’entrainent rigoureusement pour atteindre l’étape finale des championnats, qui se déroulent cette année à Lormont. Ils doivent faire d’énormes sacrifices pour se former un corps riche en fibre mais pauvre en eau et graisse.

Ce procédé compliqué a des conséquences désastreuses : d’énormes dettes, un stress psychologique, physique et social, résultat d’un régime d’entrainements incessants, et un manque vital de carbohydrates. Résultat, une fatigue importante et une pression artérielle élevée sont les corrolaires de ces préparations.

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Une pratique peu reconnue

La fédération organisatrice (la Fédération Française d’Haltérophilie - Musculation aka FFHMFAC) ne génère pas assez de financement pour soutenir ses athlètes ou développer un réseau professionnel. Les culturistes français doivent donc financer eux même les dépenses de voyage, de logement et même d'inscription.

Ces investissements en ruinent certains, et même si le titre de champion de France peut être la porte ouverte aux évènements européens et internationaux, il est absolument impossible pour ces sportifs de continuer à s’auto-financer.

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Culturisme (Photograph: Baptiste Glorion and Alexis Pazoumian)

(Photographie: Baptiste Glorion et Alexis Pazoumian)

Writer and photographer from South London, UK. If you want to get in touch please email me at: matthew.kirby@konbini.com