En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Feature

En images : le "Pimp my ride" pakistanais débarque à Paris

L’ambassade du Pakistan a fait venir plusieurs camions, rickshaws, scooters et bus pour mettre à l’honneur le "truck art", l'art de pimper sa voiture ou son camion version Islamabad. Le temps d’une exposition itinérante, une série de véhicules hauts en couleur s'exposent partout à Paris.

IMG_9143

Un Porsche Cayenne revisité version Truck art au pied du Trocadéro. Crédits image : Maxime Le Goff

Celui qui a un jour sillonné les routes du Pakistan, de l’Inde ou de l’Afghanistan aura forcément croisé sur son chemin ces fameux véhicules. Tous sont customisés de manière différente, ce qui leur confère une personnalité propre. Impossible de ne pas être subjugué par cette profusion de motifs colorés.

Bus, voitures, camions ou scooters, ils ont tous été réalisés par Anjum Rana, la grande ambassadrice du Truck art pakistanais dans le monde. Elle emploie les grands maitres de la peinture sur camion et les encourage à diversifier leurs supports. Grâce à son travail, elle a remporté le "label d'excellence de l'UNESCO pour les produits artisanaux". Deux artistes étaient à ses côtés: Younes, 31 ans, qui peint depuis 25 ans, et Ahmed, 39 ans, qui a commencé à 12 ans. Après un bref retour au pays, ils seront bientôt présents en Belgique pour promouvoir leur art tribal.

Un art bientôt centenaire

C'est dans les années 1920 que des artistes pakistanais ont commencé à dessiner sur des moyens de locomotion. Les compagnies de transport voulaient toutes disposer du plus beau véhicule pour attirer un maximum de clients. Débute alors la grande tradition des peintures sur camion au Pakistan. Un art qui fêtera prochainement sa centième bougie.

Traditionnellement, les trucks pakistanais sont des Bedford anglais d’environ 6 tonnes. La plupart appartiennent à de petits propriétaires qui les achètent souvent d’occasion. À leur charge ensuite de choisir les décorations, les sujets peints et les poèmes qui orneront leur camion. Les propriétaires peuvent parfois investir plus de 5000 dollars simplement en décoration.

Mais attention à ne pas commettre un sacrilège ! Chaque région du Pakistan a son style qui lui est propre. Selon la province, les thèmes et les supports utilisés sont différents. Dans la région de Peshawar, on utilise des placages en bois alors que du côté d'Islamabad, ce sont plutôt ceux en plastique qui sont préférés.

IMG_9146

Une Coccinelle Volkswagen réalisée pour l'occasion. Crédits image : Maxime Le Goff

Un art devenu culture nationale

Aujourd'hui, le mouvement s'est profondément ancré dans la culture nationale. C'est un bon moyen de se faire connaître et de passer un message religieux, politique ou poétique au plus grand nombre. Chaque pièce est unique mais il y a toutefois un point commun entre ces œuvres d'art roulantes. Elles sont toutes affublées d'un nom et leur carlingue comprend un poème d'amour de deux vers.

Depuis le milieu des années 1990, les trucks font officiellement partie du patrimoine national pakistanais et sont entrés au musée Lok Virsa à Islamabad. Le monde de l’art s’est intéressé de plus en plus à ce phénomène. Des galeries ont alors pressenti que le "truck art" pouvait devenir un très bon filon. Il s'est étendu aux voitures, scooters et autres moyens de locomotion.

Beaucoup d’ouvrages se sont penchés sur cette culture mais à ce jour, l'étude la plus complète a été faite par Jamal J. Elias dans son livre On wings of Diesel, trucks, identity and culture in Pakistan. Aujourd’hui, le style truck se décline même en théières, en arrosoirs, en fauteuils, en paravents ou en tableaux . À mi-chemin entre produits dérivés et contamination virale. Pour voir le programme de l'exposition c'est ici. Pour plus de Truck art, rendez-vous sur Facebook, Youtube et sur ce lien.

De gauche à droite : l'ambassadeur du Pakistan M. Ghalib Iqbal, Anjum Rana et les artistes Ahmed et Younes. Crédits image : Maxime Le Goff.

Le truck art est un art tribal pakistanais devenu culture nationale. Crédits image : Maxime Le Goff

Le truck art est un art tribal pakistanais devenu culture nationale. Crédits image : Maxime Le Goff

Les voitures sont entièrement décorées. Crédits image : Maxime Le Goff

Les voitures sont entièrement décorées. Crédits image : Maxime Le Goff

Les artistes se sont également attaqués à un scooter Piaggio. Crédits image : Maxime Le Goff.

Les artistes se sont également attaqués à un scooter Piaggio. Crédits image : Maxime Le Goff.

Le détail des peintures qui ornent le scooter. Crédits image : Maxime Le Goff.

Le détail des peintures qui ornent le scooter. Crédits image : Maxime Le Goff.

Un bus de la ville de Paris a été mis à la disposition des artistes pour célébrer l'amitié franco-pakistanaise. Crédits image : Maxime Le Goff.

Un bus de la ville de Paris a été mis à la disposition des artistes pour célébrer l'amitié franco-pakistanaise. Crédits image : Maxime Le Goff.

Le bus était exposé au pied de la Tour Eiffel et a emmené les spectateurs en virée. Crédits image : Maxime Le Goff

Le bus était exposé au pied de la Tour Eiffel et a emmené les spectateurs en virée. Crédits image : Maxime Le Goff

Une Coccinelle au pied de la Tour Eiffel. Crédits image : Maxime Le Goff

Une Coccinelle devant la Tour Eiffel. Crédits image : Maxime Le Goff

Animaux, fleurs multicolores et paysages luxuriants sont les maitres mots de cet art tribal. Crédits images : Maxime Le Goff

Animaux, fleurs multicolores et paysages luxuriants sont les maîtres-mots de cet art tribal. Crédits image : Maxime Le Goff

La Coccinelle était l'attraction de la journée. Crédits image : Maxime Le Goff.

La Coccinelle était l'attraction de la journée. Crédits image : Maxime Le Goff.

L'exposition est dédiée à l'amitié franco-pakistanaise. Crédits image : Maxime Le Goff

Le détail des fresques qui ornent l'un des 4x4 présents. Crédits image : Maxime Le Goff

Le détail des fresques qui ornent l'un des 4x4 présents. Crédits image : Maxime Le Goff

L'authentique truck pakistanais version miniature. Crédits image : Maxime Le Goff

L'authentique truck pakistanais version miniature. Crédits image : Maxime Le Goff