En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

"Fucking Freedom", l’expo pop du collectif Cachetejack qui célèbre les femmes

Dans leur expo "Fucking Freedom", les Cachetejack mettent en scène les femmes sous toutes leurs coutures dans leurs dessins colorés.

(© Cachetejack)

Du 7 décembre 2017 au 13 janvier 2018, les Cachetejack se verront exposer à la Slow Galerie, à Paris. Ces deux artistes espagnoles, Nuria Bellver et Raquel Fanjul, sont basées à Berlin. Connues pour leur engagement, leur humour et surtout leurs dessins à l’esthétique pop, elles critiquent notre société contemporaine avec beaucoup de subtilité.

En effet, si leurs dessins rappellent à première vue le mouvement "flower power" des années 1970, c’est pour faire passer plus facilement des messages forts et engagés. Énergiques et malicieuses, leurs œuvres clament avant tout une soif d’égalité et de respect, dans un monde qui a grand besoin d’une piqûre de rappel sur ces valeurs.

Effectivement, "Fucking Freedom" est un cri d’amour, mais également un cri de désespoir pour toutes ces femmes qui se battent quotidiennement pour avoir cette "putain de liberté" qu’elles méritent toutes, où qu’elles soient. Avec leur série de dessins qui représentent les femmes sous toutes ses coutures, les Cachetejack ont eu comme un pressentiment : celle-ci a été réalisée juste avant le séisme planétaire provoqué par l’affaire Weinstein, qui entraîna une solidarité féminine internationale avec les #MeToo et #BalanceTonPorc.

Plongez dans l’univers hypnotique de ces guerrières qui souhaitent faire entendre leurs revendications le plus pacifiquement qu’il soit.

Pour plus d’infos, c’est par ici. En attendant, on vous donne rendez-vous à la Slow Galerie, située au 5 rue Jean-Pierre Timbaud, dans le 11e arrondissement de Paris.

(© Cachetejack)

(© Cachetejack)

(© Cachetejack)