Le Centre Pompidou rend hommage à l'architecte japonais Tadao Ando

Du 10 octobre au 31 décembre 2018, l'exposition "Tadao Ando, Le Défi" retrace l'œuvre de cette importante figure de l’architecture contemporaine.

Tadao Ando. (© Centre Pompidou)

Ancien boxeur autodidacte, Tadao Ando, 77 ans, est aujourd'hui l'un des personnages les plus emblématiques de l'architecture contemporaine. Depuis ses débuts dans les années 1970, ce natif d'Osaka au Japon, très inspiré par le travail de Le Corbusier, s'est imposé comme l'un des esprits les plus novateurs de son art, travaillant le béton lisse et la lumière avec une approche aussi brillante que déroutante.

Tout au long de sa carrière, qu'il mène aussi bien sur l'archipel nippon qu'aux États-Unis ou en France, Tadao Ando a donné vie à des réalisations fascinantes, souvent pleines de paradoxes. Parmi elles, la Guerrilla House (1971), une maison-manifeste considérée par son créateur comme un "défi" ("J’ai [...] voulu relever le défi selon lequel même avec 70 mètres carrés, on peut réaliser une habitation tout à fait convenable", confiait-il dans un entretien avec Frédéric Migayrou, commissaire de l'exposition) ; l'église de la lumière d'Ibaraki (1989), à l'intérieur de laquelle les murs épais de béton froid paraissent transpercés par la chaleur des rayons du soleil ; ou encore le Musée d'art de Chichū (2004), dont les parois grises semblent émerger du paysage verdoyant de l'île de Naoshima.

Désireux de lui rendre hommage, le Centre Pompidou de Paris, en partenariat avec Japonismes 2018, ouvre aujourd'hui les portes de "Tadao Ando, Le Défi", une rétrospective qui célèbre la vie et l'œuvre du Japonais, lauréat du prix Pritzker d’architecture. Articulée autour de quatre grands thèmes (la forme primitive de l’espace, le défi de l’urbain, la genèse du projet et le dialogue avec l’histoire), l'exposition nous invite à découvrir les grands principes de la création de Tadao Ando, dont l'usage du béton lisse et l’intégration des éléments naturels, en retraçant cinquante de ses projets les plus majeurs. À découvrir jusqu'au 31 décembre 2018.

Dans l’enceinte de l’Église de la lumière d’Osaka (Japon), bâtie en 1989 par Tadao Ando. (© Mitsuo Matsuoka)

Exposition "Tadao Ando : Le Défi", du 10 octobre au 31 décembre 2018 au Centre Pompidou de Paris. Plus d'infos sur le site du musée.

À lire -> Paris : 5 expos à découvrir au sein de Japonismes 2018

Journaliste indépendante basée à Paris. Musique, mode et tatouage, principalement.