En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le cannabis thérapeutique est désormais légal en Pologne

Voté en juillet dernier, le décret autorisant l’usage du cannabis à usage médical est entré en vigueur le 1er novembre.

Depuis cet été, la Pologne a rejoint la liste des pays européens comme l’Allemagne, la Grèce et l’Italie, où la consommation de cannabis à des fins médicales est autorisée. Selon le magazine Herb, le décret a été adopté sans encombre au parlement polonais le 24 juillet, avec seulement 2 voix contre sur 442 votants.

Le cannabis importé, une fois autorisé par le bureau d’enregistrement des produits médicaux polonais, peut désormais être utilisé pour fabriquer des médicaments destinés à la vente dans les pharmacies polonaises. La loi, qui est entrée en vigueur en ce 1er novembre, permet aux malades d’accéder à du cannabis pour se soigner, aussi bien à l’état pur que sous d’autres formes : teinture, résine, etc.

Un porte-parole de la Chambre polonaise de l’industrie pharmaceutique a déclaré à Radio Poland que sur les 15 000 pharmacies du pays, "environ 90 % sont autorisées à délivrer du cannabis". La Chambre polonaise de l’industrie pharmaceutique estime que 300 000 patients pourront se faire prescrire de la marijuana, utilisée pour améliorer les conditions de vie de personnes atteintes du cancer, de la sclérose en plaque, des douleurs chroniques, etc. La nouvelle loi n’impose aucune restriction, les médecins pourront prescrire du cannabis pour toute maladie, tant que son utilité est attestée par des études scientifiques.

Comme le formule savamment Snoop Dog, roi de la beuh s’il en est :

"Avant, les cancers et d’autres maladies ne pouvaient pas être soignés, et voilà que tout à coup, les gens font de la chimio, ils tirent une taffe, et ils vivent plus longtemps."

Si le débat est encore houleux sur la question des bienfaits du cannabis pour des patients atteints de certaines maladies graves, l’Institut national américain du cancer confirme avoir observé dans de nombreux cas que la marijuana atténue la douleur et affirme qu’elle peut même parfois participer à la destruction de cellules cancéreuses.

Véritable pionnier du hip-hop en Pologne, le rappeur Piotr Liroy-Marzec a participé à la rédaction du texte de loi. Dans une interview avec le site Marijuana.com, il explique :

"Nous avons envoyé une 'to-do list' au gouvernement pour qu’ils sachent comment s’y prendre.[…] La Pologne a besoin d’être éduquée sur le cannabis, qu’il s’agisse des médecins, des juges ou des pharmaciens."

DR

C’est pourquoi la mise en place de ce décret s’accompagne de la création de l’Institut polonais du cannabis, qui a pour vocation d’éduquer le personnel médical et la population. Malgré cette loi, le cannabis reste considéré comme une drogue par le système judiciaire polonais. Il est donc complètement illégal d’en posséder sans ordonnance, même si un amendement passé en 2011 donne aux juges d’instruction la possibilité de ne pas poursuivre des personnes en possession de petites quantités.

En France, seul le médicament britannique Sativex est en théorie autorisé (en dehors du THC de synthèse) mais il n’est toujours pas disponible en pharmacie.

© Digital Aesthetica/Flickr

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet