Aux États-Unis, une asso remplace les affiches publicitaires par les œuvres d’artistes émergents

Une belle initiative, qui transforme de grandes villes américaines en musées à ciel ouvert.

Le collectif SaveArtSpace ("Laissez de la place à l’art" en français) est une association basée à Brooklyn, à New York, qui s’est donné pour mission de magnifier le paysage urbain américain en remplaçant les publicités par les œuvres d’artistes locaux. Fondée par les photographes Travis Rix et Justin Aversano, cette organisation transforme les panneaux d’affichage et les cabines téléphoniques de Los Angeles, New York, Miami et Louisville en présentoirs de galeries d’art. L’association collecte des fonds pour permettre de louer légalement les panneaux d’affichage.

Depuis le début de l’aventure en 2015, le duo derrière l’initiative est parvenu à intervenir 61 fois. Travis Rix et Justin Aversano se concentrent surtout sur des artistes défavorisés et émergents, qu’ils associent à des plus grands noms. SaveArtSpace offre ainsi une chance unique à ces jeunes talents de dévoiler leur travail au plus grand nombre. "C’est devenu un moyen pour des nouveaux talents d’être présentés au monde", explique le site.

Des expositions à ciel ouvert et sur différents thèmes

Cet été, le duo s’est inspiré du mouvement féministe The Future is Female pour proposer une exposition d’œuvres d’artistes féminines dans le quartier Lower East Side à New York. Cette exposition a été mise en place par cinq femmes artistes, qui ont sélectionné des œuvres qui représentaient selon elles la féminité au XXIe siècle, loin des visions traditionnelles. Elise R. Peterson, l’une des artistes dont le travail a été choisi, témoigne sur ce que cette exposition représente pour elle :

"Il est tellement important que l’art soit accessible à tous. Les gens peuvent marcher dans la rue et voir quelque chose de beau, de provocateur, qui les inspire."

Ce mois-ci, SaveArtSpace prend de nouveau ses quartiers à New York avec l’exposition Your Art New York, qui met en avant le travail de l’artiste new-yorkais Ken Lavey. Pour en savoir plus sur ce projet, rendez-vous sur le site Internet et le compte Instagram de SaveArtSpace.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet