En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En images : le calendrier Pirelli n'a jamais été aussi féministe

Terminée Kate Moss, oubliée Naomi Campbell : le nouveau calendrier Pirelli est une ode à des femmes artistes, originales et naturelles.

13 femmes ont été élues. En 2016, le Calendrier Pirelli a décidé de choisir 13 femmes aux personnalités fortes et originales, naturelles et créatives, des sportives comme des comiques, des musiciennes comme des productrices. Devant l'objectif d'Annie Leibovitz, les mannequins Naomi Campbell, Cindy Crawford, Kate Moss ou encore Sienna Miller ont laissé place à :

  • Serena Williams, sportive;
  • Tavi Gevinson, journaliste;
  • Yoko Ono, artiste;
  • Patti Smith, musicienne
  • Fran Lebowitz , auteur;
  • Agnes Gund, collectionneuse d'art;
  • Amy Schumer, actrice;
  • Ava DuVernay, réalisatrice;
  • Natalia Vodianova, mannequin;
  • Yao Chen, actrice;
  • Kathleen Kenendy, productrice;
  • Molly Hobson, productrice;
  • Shirin Neshat, artiste.

Il n'y jamais eu aussi peu de mannequins dans un calendrier Pirelli - il n'y a qu'un, Natalia Vodianova, institution visuelle créée en 1964 qui aura vu passer des photographes comme Terry Richardson, Helmut Newton ou Karl Lagerfeld. Désormais, place à 13 femmes qui n'ont pas forcément des corps longilignes. Sur Twitter, Pirelli s'en félicite :

Voici une sélection de photos de ce calendrier inhabituel :

@AmySchumer for the 2016 #PirelliCalendar. Photo: #AnnieLeibovitz

Une photo publiée par Serge Kerbel (@sergekerbel) le

I love the Yao Chen photo! #pirellicalendar #annieleibovitz #glamourtakeover @andreeamacri

Une photo publiée par GLAMOUR Romania (@glamour_romania) le

@Tavitulle for the 2016 #PirelliCalendar. Photo: #AnnieLeibovitz. #pirellicalendar2016

Une photo publiée par Serge Kerbel (@sergekerbel) le

@NataSupernova for the 2016 #PirelliCalendar. Photo: #AnnieLeibovitz

Une photo publiée par Serge Kerbel (@sergekerbel) le