Trailer : Sorry to Bother You, le film le plus génialement WTF de Sundance

Une espèce de comédie dystopique entre Michel Gondry et Quentin Dupieux, avec un casting XXL.

Même après l’avoir regardé plusieurs fois, on n’est pas sûr et certain d’avoir bien compris ce qui se passe dans ce trailer fou de Sorry to Bother You. Vraiment. C’est-à-dire qu’on est quelque part entre la folie d’un Quentin Dupieux et le beau surréalisme d’un Michel Gondry, dans une espèce de flou artistique – qui semble avoir plu à la plupart des journalistes présents à Sundance, au vu des très bonnes critiques qui sont sorties sur cet objet filmique non identifié.

Pour faire simple, le synopsis est le suivant : "Dans un futur dystopique pas si lointain, un télé-marqueteur noir, Cassius Green, découvre un truc magique pour réussir professionnellement et se retrouve propulsé dans un univers macabre." En l’occurrence, l’astuce en question est de prendre une voix de blanc au téléphone. Habile.

Un an après Get Out, ce premier film du rappeur Boots Riley (connu pour son groupe The Coup, qui a d’ailleurs sorti un album nommé Sorry to Bother You en 2012) prolonge l’effort de Jordan Peele en parlant du racisme avec ingéniosité au cinéma.

Ici, cette comédie dramatique tendant par moments vers la science-fiction profite d’un casting costaud. On y trouvera en premier lieu Keith Stanfield (Get out, Atlanta) et Tessa Thompson (Westworld, Thor Ragnarok, Annihilation), ainsi qu’Armie Hammer (Call Me by Your Name), Patton Oswalt, Steven Yeun (The Walking Dead), Terry Crews, David Cross, Danny Glover et plein d’autres.

Produit par Annapurna, à qui l’on doit un sacré lot de pépites (parmi les plus récentes, Phantom Thread, Detroit, The Bad Batch et Sausage Party entre autres), le film n’a pas encore de date de sortie en France, mais est prévu pour le 6 juillet prochain outre-Atlantique.

Journaliste cinéma/musique/jeux vidéo. Expert en Alien et Marvel, entre autres.