Jugé "trop noir" par certains, Black Panther ne fait pas l’unanimité en Chine

En Chine, des commentaires racistes ont desservi la sortie du film Black Panther.

Black Panther est considéré par beaucoup comme le premier grand film de super-héros noirs. Cette jolie production Marvel nous propulse dans l’enchanteur Wakanda, un pays africain fictif qui vit coupé du reste du monde, dirigé par le roi bienveillant T’Challa et ses proches. Au Wakanda, tout le monde est noir. Normal : le film est en grande partie un hommage à la culture africaine et à l’afro-futurisme – un mouvement pluridisciplinaire qui offre une vision futuriste du monde prenant en compte l’héritage des anciennes traditions africaines.

Mais cette vision "trop noire" semble avoir perturbé quelques cinéphiles chinois… Selon le site Quartz, des spectateurs qui ont pu découvrir Black Panther ce week-end se sont ouvertement indignés sur Douban (l’équivalent local d’IMDb), à grands coups de commentaires racistes. Certains n’auraient simplement pas apprécié le côté "trop politiquement correct" du film.

Un cinéphile a ainsi évoqué son malaise, et se serait endormi à plusieurs reprises au cours du film :

"Black Panther est noir, tous les personnages principaux sont noirs, de nombreuses scènes sont noires, la scène de course-poursuite est noire, cette noirceur m’a vraiment fatigué."

Bon nombre de commentaires sont du même acabit :

"Quand je suis rentré dans le cinéma, une bande de Noirs se battaient dans la nuit… Je n’ai jamais vu un cinéma aussi noir et je ne pouvais même pas trouver mon siège."

D’autres spectateurs au racisme complètement décomplexé s’accordent sur le point que les couleurs de peau des personnages desservait la 3D :

"Le film est rempli d’acteurs et d’actrices noirs. Comme les couleurs du film sont plutôt sombres, regarder ce film en 3D au cinéma est une expérience proche de la torture pour l’œil."

Le film a obtenu un score de 6,8/10 sur Douban – une note assez basse quand on la compare à celles des autres films de science-fiction projetés dans le pays. En dehors des frontières chinoises, Black Panther vient de dépasser le milliard de dollars au box-office et va s’offrir une suite, tant son succès est faramineux.

Dernièrement, un autre scandale raciste a entaché la réputation de la Chine à l’international : on se rappelle par exemple de cette exposition étonnante dans un musée, qui comparaissait des Noirs avec des animaux.

Journaliste cinéma. Experte en Timothée Chalamet, Quentin Tarantino et Martin Scorsese.