The Irishman pourrait devenir la plus grosse production de Martin Scorsese

Après Hugo Cabret, Martin Scorsese dépense sans compter pour The Irishman qui s’apprête à devenir la plus grosse production de sa carrière.

(© Artline films)

MONEY, MONEY, MONEY : Martin Scorsese voit les choses en grand pour son prochain film et la note est salée. Son Irishman pourrait ainsi devenir la plus grosse production du cinéaste, après Hugo Cabret, précise IndieWire. Ce n’est pas seulement parce qu’il faut payer les salaires de Robert de Niro, Al Pacino, Action Bronson, Joe Pesci, Bobby Canavale ou Harvey Keitel. Ce n’est pas non plus parce qu’il faudra reconstituer la pègre new-yorkaise du siècle dernier.

En fait, si le film s’apprête à coûter la bagatelle de 140 millions de dollars (environ 114 millions d’euros), c’est parce que le réalisateur ambitionne d’étaler la durée de l’intrigue de son film sur 40 ans. Pour ce faire, Martin Scorsese devra utiliser des effets spéciaux pour rajeunir les membres de cette énorme équipe, installée dans le game depuis, pour certains, un demi-siècle. Internet a déjà repéré la transformation, pour le moins surprenante, de Robert de Niro.

La dernière fois que le cinéaste avait eu recours à la 3D, c’était pour Hugo Cabret, le film le plus cher qu’il avait réalisé jusque-là (plus de 150 millions de dollars).

Cette fois, nous sommes donc bien loin des 100 millions de dollars initialement prévus, comme le producteur, Netflix, l’avait annoncé. Selon Deadline, le film toucherait maintenant à sa fin et entrerait tout bientôt en post-production, avant de sortir sur la fameuse plateforme en 2019.